Perrine Leblanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leblanc.
Perrine Leblanc
Perrine Leblanc.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions
Perrine Leblanc lors du Festival Atlantide au Lieu Unique à Nantes, le 16 février 2018.

Perrine Leblanc, née en 1980 à Montréal, est une écrivaine québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Perrine Leblanc est diplômée en littérature de l'Université Laval et de l'Université de Montréal. En 2010, elle travaille dans le milieu de l'édition depuis trois ans lorsque paraît son premier roman L'homme blanc chez Le Quartanier[1].

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

À la trame serrée et au style épuré, l'action de L'Homme blanc se déroule sur plus d'un demi-siècle, à travers les camps staliniens et les fosses communes de la Roumanie post-communiste[2],[3]. L'auteure est lauréate du Prix littéraire du Gouverneur général du Canada, du Grand prix du livre de Montréal et du Combat des livres 2011 pour cet ouvrage[4],[5],[6]. À l'automne 2011, elle édite dans la collection Blanche des éditions Gallimard, une nouvelle édition (première édition française) de L'homme blanc sous le titre Kolia[7].

Perrine Leblanc est l'auteure de Malabourg publié en février 2014. Dans la dureté de l'hiver, trois jeunes femmes ont disparu dans ce village de Gaspésie[8]. Entre passé et présent, l'écrivaine déroule l'histoire personnelle de ses héroïnes dans une atmosphère sensuelle et un territoire olfactif bien marqué[9]. Elle a notamment pu développer ses connaissances olfactives en suivant une formation auprès de l’Artisan parfumeur à Paris[10]. Malabourg est finaliste du Prix Françoise-Sagan en 2014[11]. La même année, elle est la septième auteure invitée en résidence par le Festival AMERICA et la ville de Vincennes[12].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • L'Homme blanc, Montréal, Le Quartanier, collection Polygraphe, 2010
  • Kolia, Paris, Gallimard, collection Blanche, 2011. (Édition française de L'homme blanc, revue et corrigée par l'auteur).
    • Kolia, traduction de David Scott Hamilton, Toronto, House of Anansi Press (Arachnide), 2013.
  • Malabourg, Paris, Gallimard, collection Blanche, 2014
    • The Lake, traduction de Lazer Lederhendler, Toronto, House of Anansi Press (Arachnide), 2015

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Grand prix du livre de Montréal pour L'Homme blanc, 2010
  • Prix littéraire du Gouverneur général du Canada pour L'Homme blanc, 2011[13]
  • Lauréate du Combat des livres 2011 de Radio-Canada pour L'Homme blanc, 2011
  • Sélection de L'homme blanc au Prix des libraires du Québec, 2011
  • Première sélection au Grand prix des lectrices de Elle, 2012
  • Finaliste du Prix Françoise-Sagan, 2014
  • Sélection de Malabourg au Prix Orange du livre, 2014[14]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Danielle Laurin, « Naissance d'une écrivaine », sur Le Devoir, (consulté le 8 mars 2018)
  2. Catherine Lalonde, « Les lois du goulag », sur Le Devoir, (consulté le 8 mars 2018)
  3. Alice Méthot, « Perrine Leblanc : De but en blanche », Voir.ca,‎ (lire en ligne)
  4. « L'homme blanc remporte le Combat des livres | Chantal Guy | Livres », La Presse,‎ (lire en ligne)
  5. « Le Grand Prix du livre de Montréal à Perrine Leblanc | Marie-Claude Girard | Arts », La Presse,‎ (lire en ligne)
  6. « Perrine Leblanc parmi les lauréats des prix littéraires du gouverneur général », sur Radio-Canada.ca, (consulté le 8 mars 2018)
  7. « Kolia de Perrine Leblanc - Blanche - GALLIMARD », sur www.gallimard.fr (consulté le 8 mars 2018)
  8. Olivia Delamberterie, « Malabourg de Perrine Leblanc », sur www.elle.fr, (consulté le 8 mars 2018)
  9. « Perrine Leblanc: un parfum d'Amérique | Chantal Guy | Entrevues », La Presse,‎ (lire en ligne)
  10. Samuel Larochelle, « Malabourg : l'enivrant parfum d'un grand roman », Huffington Post Québec,‎ (lire en ligne)
  11. « Malabourg de Perrine Leblanc, finaliste du prix Françoise Sagan », sur Radio-Canada.ca, (consulté le 8 mars 2018)
  12. « Festival America - Edition 2016 - residence-2014 », sur www.festival-america.org (consulté le 8 mars 2018)
  13. « Prix du Gouverneur général du Canada »
  14. http://www.uneq.qc.ca/nouvelles-communiques/perrine-leblanc-finaliste/

Liens externes[modifier | modifier le code]