Perpète Delcloche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Perpète Delcloche
Naissance
Décès
Activité
Fratrie

Perpète Delcloche (1671-?) est un peintre liégeois des 17e et 18e siècles. Il est le fils de Pierre Delcloche et le frère de Paul-Joseph Delcloche.

Famille[modifier | modifier le code]

Individu: Perpète Joseph Delcloche, maître peintre à Paris, domicilié sur le Pont Notre-Dame., paroisse Ste-Madeleine en la Cité

Epouse: Marie Anne Masson

Enfants (recherche incomplète):

Marie Angélique, née et décédée en 1743, a vécu 1,5 mois

Mathieu Joseph, né vers 1744, chirurgien à l'Hôtel-Dieu de Paris

Marie Louise Angélique, née vers 1746, épouse Pierre Renault, ferblantier à Paris, demeurant rue de la Monnaie (?), paroisse St-Germain l'Auxerrois.

Anne Charlotte, épouse Hugues Louis Laporte (maître peintre à Paris). Ils demeurent rue de la Calandre à Paris.

Marie Anne Gabrielle, épouse Jean Jacques Saureau, maître peintre à Paris. Ils demeurent sur le Pont Notre-Dame, paroisse Ste-Madeleine en la Cité.

Arbre généalogique: sur geneanet.org

Décès[modifier | modifier le code]

Avant le 2 janvier 1768, la preuve dans le Registres de tutelles de Paris.

Au 2 janvier 1768, un conseil de parents et amis se réunit pour signer une autorisation d'inventaire du défunt au nom de deux de ses enfants "mineurs" (Mathieu Joseph 23,5 ans et Louise Angélique 21,5 ans).

Signataires:

Marie Anne Masson, femme du défunt, mère et tutrice des enfants

Antoine Masson, écuyer, Sieur de Toury demeurant à Paris, rue de la Harpe, parroisse St-Séverin, oncle maternel

Pierre Joseph Develette, maître chirurgien à Saint-Denis en France demeurant à Paris, cousin paternel

Jean Jacques Saureau, maître peintre à Paris. Ils demeurent sur le Pont Notre-Dame

Jean Joseph Martur (Martin?), peintre à Paris

Marcel Defido (?), dessinateur à paris, demeurant rue de la Harpe

Louis François Marie, bourgeois de Paris

Toussaint Emery Bingant, maître orfèvre à Paris, ami

Jean Louis De la Tour, ciseleur à Paris, oncle maternel par Charlotte Masson, sa femme

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bénézit, Paris, Éditions Gründ, 1999, tome 4, p. 646

Sources[modifier | modifier le code]

Registres de tutelles de Paris, mis en ligne par fampar, et arbre généalogique: sur le site geneanet.org (pour les consulter, il faut créer un compte utilisateur - gratuit)