Peroxyde de zinc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zinc (homonymie).
Peroxyde de zinc
Peroxyde de zinc
Identification
Nom UICPA Peroxyde de zinc
No CAS 1314-22-3
No EINECS 215-226-7
SMILES
InChI
Apparence poudre blanche jaunâtre inodore
Propriétés chimiques
Formule brute O2ZnZnO2
Masse molaire[1] 97,38 ± 0,02 g/mol
O 32,86 %, Zn 67,16 %,
Propriétés physiques
fusion 150 °C (décomposition)
Solubilité Insoluble dans l'eau.
Décomposé par l'eau.
Sol dans les acides dilués :
libère du H2O2
Masse volumique 1,57 g·cm-3, solide
Cristallographie
Structure type pyrite[2]
Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique antiseptique, astringent
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le peroxyde de zinc est un composé chimique constituée d’un atome de zinc et de deux atomes d'oxygène.

Description[modifier | modifier le code]

Ce corps est un agent oxydant. Il est produit artificiellement par réaction chimique.

Il se présente sous forme d’une fine poudre blanche ou jaunâtre sans odeur et insipide (non comestible, irritant)

Il se dissout dans les acides mais reste insoluble dans l’eau.

Le produit commerciale usuel contient 50 à 60 % de ZnO2, le reste étant du ZnO.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Cet agent antiseptique est utilisé en pharmacie comme cicatrisant, et aseptisant contre les maladies de peau.

Le peroxyde de zinc est un puissant agent de polymérisation dans l'industrie du caoutchouc, favorisant la concaténation des chaînes, lors de la vulcanisation du caoutchouc ou des mélanges polymères.

Il est aussi utilisé dans l’industrie chimique pour les résines synthétiques ou comme comburant dans les explosifs.

Voir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Bodie E. Douglas, Shih-Ming Ho, Structure and Chemistry of Crystalline Solids, Pittsburgh, PA, USA, Springer Science + Business Media, Inc., , 346 p. (ISBN 0-387-26147-8), p. 64

Lien externe[modifier | modifier le code]