Perosa Canavese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canavese.

Perosa Canavese
Perosa Canavese
Torre Porta
Noms
Nom italien Perosa Canavese
Nom piémontais Prosa Canavéis
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Piémont Piémont 
Ville métropolitaine Città metropolitana di Torino - Stemma.svg Turin 
Code postal 10010
Code ISTAT 001185
Préfixe tel. 0125
Démographie
Population 578 hab. (31-12-2010[1])
Densité 116 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 24′ 00″ nord, 7° 50′ 00″ est
Superficie 500 ha = 5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Perosa Canavese

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Perosa Canavese

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Perosa Canavese
Liens
Site web www.comune.perosa-canavese.to.it

Perosa Canavese (en piémontais : Prosa Canavéis, en français : Pérouse Canavais) est une commune italienne de la ville métropolitaine de Turin dans la région Piémont en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]


Histoire[modifier | modifier le code]

Le village de Perosa Canavese naquit comme petit bourg adjacent au village de Moyrano, qui fut ensuite perdue à cause de la peste et des invasions des armées de passage.
L'histoire de Perosa fut étroitement liée, du XIème au XVIème siècle, aux événements des comtes de San Martino et de leur château et centre fortifié. Pour mieux comprendre les événements et l'importance stratégique et économique, il est important de souligner que, depuis l'époque romaine, une voie de communication importante entre Eporedia et Augusta Taurinorum passait par Perosa (via petrosa); cette route traversait les municipalités modernes de San Martino Canavese et Vialfrè.
Au XIIéme siècle, Perosa était un fief des comtes de San Martino. En 1263, 54 hommes de Perosa et de Moyrano prêtèrent serment à la convention de Berrovieri; ce nombre important de participants suggèrent que ces deux colonies étaient assez peuplées.
Entre 1200 et 1700, des hommes de Perosa et de Moyrano reçurent, aux fins d’investiture, de nombreux biens de l’Église d’Ivrea.
Au XVIème siècle, pendant la guerre entre Français et Espagnols, Perosa subit des dégâts considérables, notamment à l'occasion des nombreux sièges du château du village de San Martino Canavese.
Vers la fin du XVIIIème siècle, une fonderie et un atelier de traitement du cuivre furent installés à Perosa; le Ramera (actuellement Cascina Ramera) appartenait aux Perrone de San Martino. En 1800, lors de l'invasion des troupes de Napoléon, Perosa fut gravement endommagée et les archives municipales furent détruites.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avril 2008 En cours Michele BORGIA lista civica Uniti per la Rinascita  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Pavone Canavese, Romano Canavese, San Martino Canavese, Scarmagno

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]