PCI (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PCI.
Cinq ports PCI sur une carte mère.
Ports PCI Express: du haut en bas x4, x16, x1 et x16 comparés à un port PCI 32 bits (en bas)

L'interface PCI (de l'anglais Peripheral Component Interconnect) est un standard de bus local (interne) permettant de connecter des cartes d'extension sur la carte mère d'un ordinateur.

L'un des intérêts du bus PCI est que deux cartes PCI peuvent dialoguer entre elles sans passer par le processeur.

Historique[modifier | modifier le code]

La spécification de ce bus est initialement due à Intel, qui a commencé à y travailler vers 1990. La version 1.0 est publiée le [1] et la 2.0 le [1]. La première implémentation date de 1994 sur des cartes mères pour processeur Intel 80486. À partir de là, le bus PCI remplace rapidement les autres bus présents, comme le bus ISA.

Depuis, l'évolution des spécifications du bus PCI, ainsi que celles du bus AGP et du PCI Express sont gérées par un groupe d'intérêt, le PCI Special Interest Group (en) (PCI-SIG), ouvert aux industriels.

Depuis 2004, pour les périphériques rapides (tel que les cartes graphiques), le bus PCI (ainsi que l'AGP) est remplacé par une version plus petite et plus rapide : le PCI Express.

Spécification[modifier | modifier le code]

La spécification du bus PCI décrit la taille du bus (dont l'espacement des conducteurs), les caractéristiques électriques, les chronogrammes du bus et les protocoles.

Il existe plusieurs variantes de ce bus :

  • PCI 2.2 qui existe en deux versions :
    • bus 32 bits à 33 MHz (soit une bande passante maxi de 133 Mo/s)[1] (la plus répandue) ;
    • bus 64 bits à 66 MHz (soit une bande passante maxi de 528 Mo/s)[1], utilisé sur certaines cartes mères professionnelles ou sur des serveurs (elles font deux fois la longueur du PCI 2.2 à bus 32 bits) ;
  • PCI-X : bus 64 bits à 133 MHz (soit une bande passante maxi de 1066 Mo/s), utilisée principalement dans les machines professionnelles ;
  • PCI-X 2.0 : 266 MHz (soit une bande passante maxi de 2133 Mo/s) ;
  • PCI Express : norme dérivée du PCI, destinée à le remplacer dans les ordinateurs personnels. Bien que destiné à remplacer le bus AGP (mais aussi le PCI), le PCI Express n'est pas limité au seul branchement de carte vidéo ;
  • Mini PCI : dérivé du PCI 2.2 destiné à être intégré dans les ordinateurs portables.

Dans sa version purement PCI la bande passante est partagée entre tous les éléments connectés sur le bus, contrairement à ce qui se passe pour la version PCI Express où elle est dédiée pour chaque périphérique. Cette dernière est donc préférable si on veut utiliser simultanément des cartes haut débit (carte réseau gigabits, contrôleur de disque, carte graphique…).

Comme pour les processeurs, certaines cartes mères permettent de surfréquencer un bus PCI à 33 MHz, en augmentant la fréquence du bus jusqu'à 37,5 MHz voire 41.5 MHz. Malgré l'écart à la norme de nombreuses cartes PCI fonctionnent encore parfaitement (et plus vite) à ces fréquences.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Une carte PCI offrant un port parallèle

Le PCI est généralement utilisé dans les ordinateurs personnels. Voici une liste non exhaustive de cartes d'extension généralement connectées à ce port :

Certains composants internes à la carte mère (le son, le réseau, etc.) sont généralement présents et utilisables sur le bus PCI. C'est le cas par exemple de contrôleurs intégrés au Northbridge, au Southbridge (cas actuels les plus fréquents : son, réseau, etc.) ou des puces dédiées, soudés directement sur la carte mère (autrefois pour le son, aujourd'hui[Quand ?] pour des contrôleurs RAID supplémentaires, etc.).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Révisions du bus, sur le site ommentcamarche.net de février 2016, consulté le 4 février 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]