Performance par watt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En informatique, la performance par watt est une mesure de l'efficacité énergétique d'un ordinateur. Celle-ci mesure la puissance de calcul délivrée par un ordinateur pour chaque watt consommé. Le terme de performance n'est pas objectif, puisqu'il dépend du type de charge de travail demandé. Cependant, la liste Green 500 classant les supercalculateurs les plus efficaces utilise un seul test de performance.

Les architectes systèmes utilisant des systèmes parallèles utilisent des notions de performance par watt pour choisir leurs processeurs, le coût d'alimentation du CPU dépassant son prix d'achat. [1]

FLOPS par watt[modifier | modifier le code]

Performance par watt des superordinateurs sur les dernières années.

Le FLOPS par watt est une unité de mesure quantifiant la puissance de calcul d'une machine en rapport avec sa consommation d'énergie.


Green 500[modifier | modifier le code]

Le Green 500 est la liste des ordinateurs du TOP500 classés par ordre d'efficacité énergétique, habituellement mesurée en LINPACK FLOPS par watt[2],[3].

Voici une évolution du sommet de cette liste :

Efficacité des GPU[modifier | modifier le code]

Les processeurs graphiques (GPU en anglais) ont continué de consommer plus d'énergie jusqu'à récemment ou les ingénieurs se sont attachés à améliorer leur performance par watt. Les processeurs graphiques hautes performances peuvent être les plus grands consommateurs d'énergie d'un système. Les mesures faites avec le score 3DMark2006 par watt peuvent aider à identifier les GPU les plus efficaces[10]. Cependant, cela n'est pas adapté pour les performances dans un usage typique où beaucoup de temps est consacré à des tâches moins exigeantes[11].

Avec les GPU modernes, la consommation d'énergie est une contrainte importante pouvant limiter la puissance de calcul utilisable. Certains GPU sont hautement évolutifs, permettant au fabricant de mettre des puces multiples sur la même carte vidéo, ou d'utiliser plusieurs cartes vidéo fonctionnant en parallèle. Les performances de pointe d'un système sont essentiellement limitées par la quantité d'énergie disponible et la quantité de chaleur qu'il peut dissiper. Par conséquent, les performances par watt d'un modèle de GPU conditionnent directement les performances de pointe d'un système qui utilise cette conception.

Puisque les GPU peuvent également être utilisés pour certains calculs à usage généraux, parfois, leur performance est mesurée avec des critères s'appliquant également aux processeurs, tels que les FLOPS par watt.

Difficultés[modifier | modifier le code]

Autres mesures d'efficacité énergétique[modifier | modifier le code]

SWaP (space, wattage and performance. En français espace, puissance électrique et performance) est une métrique de Sun Microsystems pour les centres de données, prenant en compte ces trois concepts :

La performance est mesurée avec un benchmark approprié, et l'espace est la taille de l'ordinateur.[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Power could cost more than servers, Google warns », CNET,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2017)
  2. (en) « The Green 500 ».
  3. (en) « Green 500 list ranks supercomputers »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), iTnews Australia.
  4. « University of Tennessee Supercomputer Sets World Record for Energy Efficiency », National Institute for Computational Sciences News, University of Tennessee & Oak Ridge National Laboratory (consulté le 21 novembre 2012)
  5. « Eurotech Eurora, the PRACE prototype deployed by Cineca and INFN, scores first in Green500 list », Cineca, Cineca (consulté le 28 juin 2013)
  6. « The Green500 List - November 2014 » [archive du ]
  7. Vincent Hindriksen, « he knowns and unknowns of the PEZY-SC accelerator at RIKEN », sur streamcomputing.eu, (consulté le 8 janvier 2016)
  8. Tiffany Tiffany, « Japan Takes Top Three Spots on Green500 List », HPCWire, (consulté le 8 janvier 2016)
  9. « PEZY & ExaScaler Step Up on the Green500 List with Immersive Cooling », InsideHPC, (consulté le 8 janvier 2016)
  10. (en) Jeff Atwood, « Video Card Power Consumption », .
  11. (en) « Video card power consumption »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Xbit Labs.
  12. (en) David Greenhill, « SWaP Space Watts and Power », US EPA Energystar, sur www.energystar.gov (consulté le 17 août 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]