Performance Management

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La mesure de performance (Performance Management) est une segmentation de l'activité d'un opérateur mobile. Cette activité consiste à récupérer des données de l'ensemble des éléments composant un réseau de télécommunication (BTS, GGSN, eNodeB, Routeur, ...) pour les analyser. Les réseaux de télécommunication sont très hétéroclites, ce qui a permis l’émergence d'acteurs spécialisés dans ce domaine.

La mesure de performance dans la téléphonie mobile[modifier | modifier le code]

Le rejet d'appel (call drop)[modifier | modifier le code]

Le rejet d'appel survient lorsque l'ensemble de canaux d'une antenne de téléphonie mobile sont utilisés (ou que le signal devient trop faible). C'est un critère important de qualité de service. Les mesures sont prises en général entre 5 et 30 minutes d'intervalle. Elles sont ensuite moyennées tout le long de l'année pour définir à quelle période l'antenne ne peut plus assurer son service.

Les antennes d'un centre d'affaire sont généralement chargées à 18 h en semaine, hors jours fériés.

L'appel manqué[modifier | modifier le code]

Voir l'article sur le « Signal de téléphonie mobile ».

Outils et logiciels[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps les ingénieurs utilisaient des parseurs (perl, ...) pour extraire les données qu'ils envoyaient ensuite dans une base de données ou un fichier excel/tableur. Cependant le métier s'est spécialisé, les réseaux sont devenus plus hétéroclites et les besoins d'analyse plus exigeants.

Des logiciels de logistiques on alors été utilisés (Metrica, ...). Puis des logiciels métiers sont apparus (NIMS proptima, ...).

Voir a[modifier | modifier le code]

ussi[modifier | modifier le code]

  • NGOSS (New Generation Operations Systems and Software)
  • eTOM (Enhanced Telecom Operations Map)
  • TAM (Telecom Applications Map)