Les Percussions de Strasbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Percussions de Strasbourg)

Les Percussions de Strasbourg
Image illustrative de l’article Les Percussions de Strasbourg
Les Percussions de Strasbourg en 2021

Ville de résidence Strasbourg
Lieux d'activité Drapeau de la France France et Monde
Années d'activité depuis 1962
Style Musique contemporaine
Direction Minh-Tâm Nguyen
Fondateur Jean Batigne
Membres actuels Minh-Tâm Nguyen
François Papirer
Enrico Pedicone
Rémi Schwartz
Hsin-Hsuan Wu
Thibaut Weber
Alexandre Esperet
Théo His-Mahier
Olivia Martin
Lou Renaud-Bailly
Léa Koster
Emil Kuyumcuyan
Yi-Ping Yang
Vanessa Porter
Hyoungkwon Gil
Membres fondateurs Jean Batigne
Georges Van Gucht
Claude Ricou
Bernard Balet
Lucien Droller
Création 1962
Effectif 15 percussionnistes
Site web Site officiel

Les Percussions de Strasbourg est un ensemble de musique contemporaine composé de six percussionnistes, fondé par Jean Batigne en 1962 et dont Minh-Tâm Nguyen assure aujourd'hui la direction artistique.

Fondé en 1962, les Percussions de Strasbourg sont des ambassadeurs mondialement reconnus de la création musicale. Riche d’un répertoire exceptionnel, le groupe alterne pièces phares du XXe siècle et commandes de nouvelles œuvres, avec les mêmes préoccupations : faire vivre un patrimoine contemporain en le revisitant sans cesse et continuer à innover, au-devant de l’élargissement des pratiques et des expressions scéniques.

Depuis sa fondation, le groupe est toujours au cœur de la création, grâce à sa complicité avec les compositeurs d’aujourd’hui et à la pluralité de ses propositions en termes de formats et d’outils : du duo à l’octuor, de l’acoustique à l’électronique, du récital au théâtre musical en passant par la danse…

Dédicataire de plus de 350 œuvres, le groupe poursuit l’entretien et le développement de son parc instrumental unique au monde. Il compte à son actif de nombreux enregistrements ainsi qu’une trentaine de prix internationaux, dont une Victoire de la musique classique en 2017 qui récompense la 1ère sortie discographique du label Percussions de Strasbourg, Burning Bright de Hugues Dufourt

.

Leur engagement quotidien envers la transmission se traduit par des actions pédagogiques multiples notamment auprès du public du quartier de Hautepierre où l’ensemble est en résidence.

Historique[modifier | modifier le code]

Pierre Boulez suscite la formation de l'ensemble en 1959 lorsqu'il est invité à Strasbourg pour diriger Le Visage nuptial : les six percussionnistes réunis pour l'occasion (Bernard Balet, Jean Batigne, Lucien Droeller, Jean-Paul Finkbeiner, Claude Ricou et Georges Van Gucht), décident de fonder un ensemble, le Groupe Instrumental à Percussion, qui deviendra finalement Les Percussions de Strasbourg avec Jean Batigne, Jean-Paul Finkbeiner, Claude Ricou, Georges Van Gucht, Detleff Kiefer et Gabriel Bouchet.

Le premier concert a lieu à l’ORTF le . À partir de 1974, les membres les plus anciens autour de Jean Batigne commencent à former leurs successeurs[1], avec tout d'abord Pierre Moerlen, Olivier Dejours puis en 1981 Keiko Nakamura,Norbert Jensen et Jean-Michel Collet.

En 1983 viendront s'ajouter Jean Paul Bedoyan, Pierre Gasquet et Christian Hamouy.

En 1990 Claire Talibart, Vincent Vergnais et Guillaume Blaise viendront remplacer les précédents.

En 1996, une troisième génération prend le relais autour de Jean-Paul Bernard, Claude Ferrier, Bernard Lesage, Keiko Nakamura, François Papirer et Olaf Tzschoppe[1],[2].

De 2015 à 2017[3], Jean Geoffroy assure la direction artistique et change l'architecture classique du groupe, passant de la formation historique de six musiciens à une formation plus nombreuse à géométrie variable autour d'une quatrième génération de percussionnistes.

L'ensemble a à son actif la création de plus de 300 œuvres de musique contemporaine (dont Persephassa et Pléïades de Iannis Xenakis, Marae de François Bernard Mache, Erehwon d'Hugues Dufourt, Clivages d'Emmanuel Nunes) et de nombreuses collaborations avec les groupes de recherche musicale français tels que l'IRCAM et a donné plus de 1600 concerts dans 70 pays[4]. Les Percussions de Strasbourg ont collaboré avec de nombreux artistes de la scène dont la chorégraphe Michèle Noiret en 2007.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Esperet (depuis 2016)
  • Hyoungkwon Gil (depuis 2021)
  • Théo His-Mahier (depuis 2016)
  • Léa Koster (depuis 2020)
  • Emil Kuyumcuyan (depuis 2020)
  • Olivia Martin (depuis 2020)
  • Minh-Tâm Nguyen (depuis 2013)
  • François Papirer (depuis 1996)
  • Enrico Pedicone (depuis 2015)
  • Vanessa Porter (depuis 2021)
  • Lou Renaud-Bailly (depuis 2020)
  • Rémi Schwartz (depuis 2016)
  • Thibaut Weber (depuis 2016)
  • Hsin-Hsuan Wu (depuis 2017)
  • Yi-Ping Yang (depuis 2020)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Discographie non exhaustive

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Bruno Serrou, « Les cinquante coups des Percussions de Strasbourg », sur La Croix,
  2. (fr) Alain Cochard, « Les 50 ans des Percussions de Strasbourg - Un demi-siècle au présent - Une interview de Jean-Paul Bernard, directeur artistique », sur ConcertClassic.com,
  3. « Jean Geoffroy quitte les Percussions de Strasbourg », sur ResMusica, (consulté le )
  4. (fr) « L'invention d'une tradition : un demi-siècle de créations », sur Les Percussions de Strasbourg
  5. « Coup de Cœur musique contemporaine 2019 », sur Académie Charles-Cros (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]