Perceval de Boulainvilliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Perceval de Boulainvilliers est un chevalier, conseiller et chambellan du roi, bailli de Bourges en 1422–1426 puis de 1429 à 1434. Il était également chargé de commissions pour le recrutement des auxiliaires écossais et lombards lors de la Guerre de Cent Ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Perceval de Boulainvilliers est de fils de Philippe de Boulainvilliers, sgr de Boulainvilliers, Bezencourt, Offignies, Chepoix, et de Marie d'Auteuil, dame du lieu en Beauvaisis [1].

Il épouse Jeanne de Gournay, fille de Perceval de Gournay, gouverneur d'Asti pour le duc d'Orléans. Cette alliance explique les liens qu'il entretenait avec la famille Visconti.

On conserve de lui une lettre en latin [2] , à l'historicité contestée[3] , datée du 21 juin 1429 et adressée au duc de Milan, Philippe Marie Visconti, où il rapporte tout ce qui se disait de Jeanne d'Arc au tout début de la campagne du sacre de Charles VII. Cette lettre fut plus tard mise en vers par Antoine Astesan[4]. C'est dans cette missive que se trouve une date de naissance mythifiée de Jeanne d'Arc le jour de l'Épiphanie 1412.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Rodière, « Les écussons des églises de Bezencourt, de La Boissière et de Miannay », Bulletin de la Société des Antiquaires de Picardie,‎ , p. 383
  2. « Lettre de Perceval de Boulainvilliers au duc de Milan - 21 juin 1429 », sur SteJeannedArc.net (consulté le 3 janvier 2015)
  3. Marius Sepet, « Observations critiques sur l'histoire de Jeanne d'Arc : La lettre de Perceval de Boulainvilliers », Bibliothèque de l'école des chartes, vol. 77, no 77,‎ , p. 439–447 (lire en ligne)
  4. Antoine de Latour, La vierge guerrière Jeanne de France : fragment d'un poème d'Antoine Astesan, Orléans, H. Herluison, (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Page connexe[modifier | modifier le code]