Percale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Couverture du Tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne, des éditions Hetzel, en reliure de percale rouge, avec décor polychrome et gravures d'époque.

La percale est un tissu de coton très fin de qualité supérieure. Elle est très appréciée en literie pour son toucher lisse, soyeux et doux.

Origine[modifier | modifier le code]

La percale est un tissu de coton[1] de qualité supérieure fait de fil fin serré à plat. Elle est très appréciée en literie pour son toucher lisse, doux et son incroyable résistance.

Le terme « PERCALE » décrit la façon dont est tissée la fibre, pas son contenu. La Percale de coton n’est donc pas une matière mais une méthode de tissage haut de gamme, notamment utilisé en linge de lit uni ou imprimé. Le linge de lit en percale de coton imprimé ou uni est le tissage le plus répandu.


Ainsi, la percale peut donc être un mélange de coton et d’autres matériaux ou bien 100 % coton.

Pour utiliser l’appellation percale, le tissu doit se composer d’au moins 78 fils/ cm², là où le coton standard et les produits d’entrée de gamme en contiennent généralement 57 fils/ cm².

Le nombre de fils est donc un indicateur important, mais pas suffisant. En effet, le diamètre et la longueur des fils, la qualité de la fibre, ainsi que le poids de la toile (gr/m²) sont d’autres indicateurs.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot percale serait à l'origine un terme de l'anglais, modification du terme percallas, venu par l'intermédiaire d'une langue de l'Inde (peut-être le tamoul) et originaire du persan pargāla[2] (morceau, lambeau; sorte de toile).

Usages[modifier | modifier le code]

[réf. nécessaire] Elle est également utilisée pour la capote de brega, utilisée en tauromachie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :