Pentylènetétrazole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pentylènetétrazole
Image illustrative de l’article Pentylènetétrazole
Pentylènetétrazole
Identification
Nom UICPA 6,7,8,9-Tétrahydro-5H-tétrazolo(1,5-a)azépine
Synonymes

pentylènetétrazol, métrazol, pentétrazol, pentaméthylènetétrazol, cardiazol, PTZ, korazole

No CAS 54-95-5
No ECHA 100.000.200
Code ATC R07AB03
PubChem 5917
ChEBI 34910
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C6H10N4  [Isomères]
Masse molaire[1] 138,1704 ± 0,0063 g/mol
C 52,16 %, H 7,29 %, N 40,55 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le pentylènetétrazole, également connu sous les noms des pentylènetétrazol, métrazol, pentétrazol, pentaméthylènetétrazol, cardiazol ou PTZ, est un médicament autrefois utilisé comme stimulant circulatoire et respiratoire. Le neurologue et psychiatre américano-hongrois Ladislas J. Meduna a découvert en 1934 que des doses élevées provoquaient des convulsions. Il a ainsi été utilisé dans ce sens pour provoquer des crises pharmaco-induites par injection intraveineuse[2] dans le cadre de convulsivothérapies, mais n'a jamais été considéré comme efficace, des effets secondaires du type épilepsie étant difficile à éviter. Son autorisation par la Food and Drug Administration (FDA) a été annulée en 1982[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Emmanuel Pascal Raffo, « Métabolisme énergétique cérébral et épilepsie: maturation du métabolisme glucidique et propriétés anti-épileptiques et anti-épileptogènes d'un régime cétogène », sur Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg, (consulté le 12 novembre 2014).
  3. Minkel JR, « Drug May Counteract Down Syndrome », Scientific American,‎ (lire en ligne)