Pente savonneuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pente savonneuse, également appelée pente fatale ou pente glissante, est un sophisme qui exagère les conséquences d'une thèse en imaginant une chaîne de conséquences aboutissant à une conclusion catastrophique.

Ce terme peut donc parfois désigner un raisonnement fallacieux.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • « Si vous donnez raison aux manifestants, alors la loi n'aura plus sens et la contestation arrivera à chaque nouvelle loi, il n'y aura plus d’État de droit et ce sera le chaos. »

Métaphores associées[modifier | modifier le code]

Le sophisme de la pente fatale trouve un écho dans différentes métaphores et expressions comme celle du « nez du chameau », selon laquelle accorder un petit supplément de liberté à quelqu'un l'incitera à en réclamer plus encore, et le conduira à une transgression dans ce sens. Cette métaphore, habituellement attribuée à la culture arabe, peut se traduire ainsi :

« Gardez vous d'autoriser un chameau à glisser son nez dans votre tente, car bientôt le chameau tout entier y entrera ! »

L'expression voulant que « Si on offre la main, la personne voudra le bras » reprend la même idée.

De façon moins directe, le dicton « Qui vole un œuf, vole un bœuf » peut aussi décrire une pente savonneuse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]