Pentas lanceolata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pentas lanceolata
Description de cette image, également commentée ci-après
Fleurs de Pentas lanceolata
Classification
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Rubiales
Famille Rubiaceae
Genre Pentas

Espèce

Pentas lanceolata
(Forsskål) Deflers[1], 1889

Synonymes

Manettia lanceolata (Forssk.) Vahl
Neurocarpaea lanceolata (Forssk.) R.Br.
Ophiorrhiza lanceolata Forssk. (basionyme)
Pentanisia suffruticosa Klotzsch
Pentas ainsworthii Scott-Elliot
Psychotria arabica Klotzsch
Sipanea carnea Neumann

Le Pentas lanceolata ou Penta lancéolé, Bouquet d'étoiles, Étoile égyptienne[2] est une espèce de plantes à fleurs de la famille Rubiaceae du genre Pentas, originaire du nord-est de l'Afrique en zone tropicale.

Le penta lancéolé (souvent simplement nommé en jardinerie pentas) est cultivé comme plante ornementale en zone tropicale et en zone tempérée.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Pentas dérive du grec penta « cinq » en référence à sa fleur pentamère. L'épithète spécifique lanceolata dérive du latin lanceola « petite lance ».

Description[modifier | modifier le code]

Pentas lanceolata
Inflorescence

Le penta lancéolé est un sous-arbrisseau de 30−90 cm de haut[3], au port dressé, assez compact.

Les feuilles opposées (ou en spirales de trois) sont lancéolées à ovales, vert foncé, brillantes, poilues, d'aspect gaufré, profondément veinés, de 8 à 10 cm de long sur 3 de large.

Les fleurs apparaissent en inflorescence de 10 cm sur un court pédicelle et forment des grappes arrondies de 20 fleurs ou plus au sommet des branches. Les fleurs tubulaires, sessiles, sont à corolle de couleur rouge, blanc, lavande, violette, ou en nuances de rose et parfois bicolores. Le tube mince de 15−20 mm se termine par 5 lobes elliptiques de 3−4 mm[3]. Il contient 5 étamines et un style bifide.

C'est au printemps qu'intervient la floraison qui se prolonge plusieurs mois, jusqu'aux froids. Il peut même arriver que la plante fleurisse en plein hiver si la lumière est suffisante.

Répartition[modifier | modifier le code]

Le penta lancéolé, découvert au Yémen, est présent le long de la côte du nord-est de l'Afrique en zone tropicale : Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Soudan. Il se rencontre aussi à l'intérieur des terres au Kenya, Ouganda, Rwanda, Congo, Malawi, Mozambique et Tanzanie[4]

Il a été introduit dans de nombreuses régions tropicales : La Réunion, la Polynésie française, Mayotte, Guyane, la Nouvelle-Calédonie, par exemple.

Il est très en vogue dans jardins du sud des États-Unis.

Culture[modifier | modifier le code]

Le penta lancéolé est cultivé sous les tropiques et de plus en plus en régions tempérées. On peut alors le cultiver en intérieur ou en annuelle à l'extérieur.

Cette espèce est à croissance rapide. Un jeune sujet prend l'aspect d'une touffe de 30 à 40 cm de hauteur en 1 an. La plante peut atteindre 90 cm, mais on la maintient généralement aux environs de 45 cm en la rabattant au printemps.

Pour la culture en pots, le substrat doit être maintenu frais durant la période de croissance[2].

Le penta se multiplie par boutures terminales.

Les Pentas sont attrayants pour les papillons et les colibris. Ils sont souvent utilisés en pots où ils peuvent résister au plein soleil et ont besoin de peu ou pas de soins même dans des endroits chauds et secs.

Usage médicinal[modifier | modifier le code]

Les pentas sont utilisés comme plante médicinale en Afrique. L'écorce racinaire et les feuilles de certaines espèces sont utilisées sous forme d'onguent pour traiter mycoses et dermatoses et sous forme de décoction pour traiter les parasites intestinaux[2].

Album[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]