Penny dreadful

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la [[littérature <adjF>]] image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant la littérature britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page couverture d'un penny dreadful : Black Bess; or, The knight of the road. Un récit romancé de la vie de Dick Turpin, un sujet de fiction populaire au Royaume-Uni pendant le XIXe siècle.

Un penny dreadful (aussi appelé penny horrible, penny awful[1], penny number ou penny blood) était un genre littéraire surtout populaire au Royaume-Uni pendant le XIXe siècle. Il s'agissait d'histoires macabres fictives publiées sur plusieurs semaines, elles étaient vendues en petits livres de 1 penny chacun. Le terme en est venu à englober différents genres littéraires fictifs à sensation. Les petits livres étaient publiés sur du papier de qualité médiocre (semblable au pulp magazine) et visaient les adolescents de la classe ouvrière[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://languagelog.ldc.upenn.edu/nll/?p=31
  2. (en) Louis James, Fiction for the working man 1830–50, Penguin University Books, Harmondsworth, 1974. ISBN 0-14-060037-X

Liens externes[modifier | modifier le code]