Penny dreadful

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page couverture d'un penny dreadful : Black Bess; or, The knight of the road. Un récit romancé de la vie de Dick Turpin, un sujet de fiction populaire au Royaume-Uni pendant le XIXe siècle.

Un penny dreadful (aussi appelé penny horrible, penny awful[1], penny number ou penny blood) était un genre littéraire surtout populaire au Royaume-Uni pendant le XIXe siècle. Il s'agissait d'histoires macabres fictives publiées sur plusieurs semaines, elles étaient vendues en petits livres de 1 penny chacun. Le terme en est venu à englober différents genres littéraires fictifs à sensation. Les petits livres étaient publiés sur du papier de qualité médiocre (semblable au pulp magazine) et visaient les adolescents de la classe ouvrière[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Anglo, Penny Dreadfuls and Other Victorian Horrors, Londres, Jupiter, (ISBN 0-904041-59-X).
  • (en) Kevin Carpenter, Penny Dreadfuls and comics : English periodicals for children from Victorian times to the present day, Londres, Bethnal Green Museum of Childhood, (ISBN 0-905209-47-8).
  • (en) Christopher Casey, « Common Misperceptions : The Press and Victorian Views of Crime », Journal of Interdisciplinary History, Cambridge, MIT Press, vol. 41, no 3,‎ , p. 367–391.
  • (en) G. K. Chesterton, A Defence of Penny Dreadfuls, Londres, The Daily News, (lire en ligne).
  • (en) Peter Haining, The Penny dreadful : or, Strange, horrid and sensational tales !, Londres, Victor Gollancz, (ISBN 0-575-01779-1).
  • (en) Louis James, Fiction for The Working Man 1830–1850, Harmondsworth, Penguin, (ISBN 978-0140600377).
  • (en) Sally Powell, « Black Markets and Cadaverous Pies : The Corpse, Urban Trade and Industrial Consumption in the Penny Blood », dans Andrew Maunder et Grace Moore (dir.), Victorian Crime Madness and Sensation, Burlington, VT, Ashgate, (ISBN 0-7546-4060-4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://languagelog.ldc.upenn.edu/nll/?p=31
  2. (en) Louis James, Fiction for the working man 1830–50, Penguin University Books, Harmondsworth, 1974. ISBN 0-14-060037-X

Liens externes[modifier | modifier le code]