Peng'im

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le peng'im (潮州話拼音方案 ; Chaozhou : diê7ziu17 pêng1im1 ; Shantou : dio7ziu17 pêng1im1 bang1uan³) est un système de romanisation du teochew, créé en septembre 1960 par le Département de l'Éducation de la province de Guangdong. La prononciation de référence des tons fut celle de la préfecture de Shantou (汕頭/汕头 suan1tao5).

Structure[modifier | modifier le code]

Une syllabe en teochew peut être constituée de deux façons :

  • une initiale suivie d'une rime affectée d'un ton ;
  • une rime affectée d'un ton.

Initiales[modifier | modifier le code]

Tableau des initiales (声母表/聲母表)
bilabiales alvéolaires sifflantes vélaires glottales
occlusives sourdes b- [p] d- [t] z- [t͡s] g- [k]
aspirées p- [pʰ] t- [tʰ] c- [t͡sʰ] k- [kʰ]
voisées bh- [b] r- [d͡z] gh- [g]
nasales m- [m] n- [n] ng- [ŋ]
fricatives s- [s] h- [h]
latérales l- [l]

L'initiale est le son consonantique situé au début de la syllabe. Elles sont au nombre de 17 et sont symbolisées, dans le système peng'im, par les lettres suivantes (les exemples ci-dessous montrent les prononciations API entre crochets) :

Rimes[modifier | modifier le code]

Tableau des rimes en pengim (韵母表/韻母表)
  •      Rimes ne faisant pas partie de la prononciation de Shantou.
Noyau Médianes Coda
Ø -n -h -m -ng -p -k
-a- Ø -a [a] -an [ã] -ah [aʔ] -am [am] -ang [aŋ] -ab [a] -ag [a]
-i- -ia [ia] -ian [ĩã] -iah [iaʔ] -iam [iam] -iang [iaŋ] -iab [ia] -iag [ia]
-u- -ua [ua] -uan [ũã] -uah [uaʔ] -uam [uam] -uang [uaŋ] -uab [ua] -uag [ua]
-e- Ø [ε] -ên [ɛ̃] -êh [εʔ] -êng [εŋ] -êg [ε]
-i- -iê [iε] -iên [ĩɛ̃] -iêng [iεŋ] -iêg [iε]
-u- -uê [uε] -uên [ũɛ̃] -uêh [uεʔ] -uêng [uεŋ] -uêg [uε]
-o- Ø -o [ɔ] -oh [ɔʔ] -ong [ɔŋ] -og [ɔ]
-i- -io [iɔ] -ion [ĩɔ̃] -ioh [iɔʔ] -iong [iɔŋ] -iog [iɔ]
-ə- Ø -e [ɯ] -en [ɯ̃] -eng [ɯŋ] -eg [ɯ]
-i- -ie [iɯ] -ien [ĩɯ̃] -ieh [iɯʔ] -iem [iɯm] -ieb [iɯ]
-i- Ø -i [i] -in [ĩ] -ih [iʔ] -im [im] -ing [iŋ] -ib [i] -ig [i]
-u- Ø -u [u] -un [ũ] -ung [uŋ] -ug [u]
-ai- Ø -ai [aɪ] -ain [ãĩ]
-u- -uai [uaɪ] -uain [ũãĩ]
-ao- Ø -ao [aʊ] -aon [ãʊ̃] -aoh [aʊʔ]
-i- -iao [iaʊ]
-oi- Ø -oi [oɪ] -oin [õɪ̃] -oih [oɪʔ]
-ou- Ø -ou [oʊ] -oun [õʊ̃]
-i- -iou [ioʊ]
-ei- Ø -ei [εɪ] -eih [εɪʔ]
-ui- Ø -ui [uɪ] -uin [ũɪ̃]
-iu- Ø -iu [iʊ] -iun [ĩʊ̃]
Ø m [m] ng [ng]

Selon la phonologie chinoise, la rime est divisée en trois parties: une médiane suivie d'un noyau puis d'une coda.

Dans la phonologie occidentale, la rime n'est composée que de deux parties : un noyau et une coda, où le noyau est l'ensemble des sons vocaliques et la coda l'ensemble des sons consonantiques en fin de syllabe.

Les différentes compositions des rimes sont :

  • le noyau seul ;
  • le noyau suivi d'un coda ;
  • voire un coda seul dans le cas de -m et -ng.

Voici donc la liste des 17 noyaux avec leur prononciation en API entre crochets :

Les cinq différents codas sont :

D'ailleurs, ces trois derniers codas (-b, -g et -h) sont forcément au quatrième ou au huitième ton.

Enfin certaines syllabes sont nasalisées, ce qui est représenté en peng'im par la lettre -n.

Tons[modifier | modifier le code]

Consulter l'article Teochew (dialecte) pour en savoir plus sur la prononciation de ces tons.

Le teochew comporte huit tons qui sont symbolisés chacun par un chiffre, de 1 à 8, mis en exposant. Ci-dessous, les huit tons avec la même syllabe à chaque fois :

Voici quelques autres exemples avec fichiers audio :

La romanisation peng'im reflète le sandhi tonal, ce qui veut dire que les tons changent s'ils sont suivis d'une autre syllabe dans certaines configurations. Ces changements suivent les règles ci-dessous :

  1. Les tons medium et grave restent inchangés :
    • Ton 1 ⇒ Ton 1
    • Ton 7 ⇒ Ton 7
  2. Les tons non prolongés s'inversent ; le ton non-prolongé grave devient aigu et le ton non-prolongé aigu devient grave :
    • Ton 4 ⇒ Ton 8
    • Ton 8 ⇒ Ton 4
  3. Le ton aigu devient grave :
    • Ton 5 ⇒ Ton 7
  4. Pour les tons mélodiques, le ton descendant devient montant et le ton montant devient grave :
    • Ton 2 ⇒ Ton 6
    • Ton 6 ⇒ Ton 7
  5. Enfin, le ton grave légèrement montant devient le ton 2 ou 5 :
    • Ton 3 ⇒ Ton 2 ou ton 5

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]