Pelagonius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un philosophe
Cet article est une ébauche concernant un philosophe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pelagonius (IVe siècle) est l'auteur d'un traité de médecine vétérinaire rédigé en latin et concernant essentiellement les chevaux. Celui-ci fut traduit en grec à une époque inconnue ; des fragments de cette traduction figurent dans le Corpus hippiatricorum Graecorum, appellation traditionnelle d'un ensemble de textes grecs d'origines variées réunis à l'époque byzantine et relatifs, pour une grande partie, aux chevaux.

Pelagonius a puisé à diverses sources, dont une, la Res rustica de Columelle, est parvenue jusqu'à nous. Lui-même a été largement mis à contribution par Végèce.

La plus récente édition critique de son traité a été publiée par Klaus-Dietrich Fischer (Leipzig, Teubner, 1980). Or, en 1989, P.-P. Corsetti a signalé l'existence du ms. Einsiedeln, Stiftsbibl. 304 (VIIIe siècle/IXe siècle), qui permet de récupérer plusieurs sections de l'ouvrage soit entièrement nouvelles soit connues uniquement par la tradition indirecte[1]. Cette découverte rend donc nécessaire une nouvelle édition de l'ouvrage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-Paul Corsetti, Un nouveau témoin de l'« Ars ueterinaria » de Pelagonius, dans Revue d'histoire des textes, 19, 1989, p. 31-56.