Peirol d'Auvernha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Enluminure représentant Peirol dans un chansonnier médiéval.

Peirol était un troubadour et poète auvergnat originaire des Combrailles né à Pérol (commune de Prondines, Puy-de-Dôme) aux alentours de 1160 et décédé à Montpellier en 1225. Il écrivit en occitan de nombreuses chansons d'amour courtois, les cansos. Certaines de ses mélodies ont survécu jusqu'à nos jours et sont toujours jouées.

On ne sait pas grand-chose de sa vie, et toute tentative d'établir sa biographie à partir d'une lecture de ses poèmes est fermement rejetée par la plus récente étude.

La naissance de Peirol est généralement estimée vers 1160. Il est peut-être originaire du village de Pérols à Prondines, dans le Puy-de-Dôme, et porte son nom "au pied du" (al pe de) château de Rochefort-Montagne (Rocafort). Un autre candidat pour sa ville natale est Pérol à Riom-es-Montagnes moderne. Sa patrie était donc en la contrada del Dalfin: dans le comté du Dauphin d'Auvergne. [10]

Peirol était à l'origine un chevalier pauvre , décrit comme «courtois et beau» par l'auteur de sa vida (biographie) de la fin du XIIIe siècle . Il a servi à la cour de Dalfi d'Alvernha, mais était amoureux de sa sœur Salh (ou Sail) de Claustra (qui signifie "fui du cloître"), l'épouse de Béraut III de Mercœur, et a écrit de nombreuses chansons pour cette "domna" (dame). Alors que Dalfi avait amené sa sœur à sa cour pour Peirol et avait aidé Peirol à répondre à ses goûts dans ses compositions, Dalfi a fini par devenir jaloux de l'attention que sa sœur avait accordée à Peirol et, en partie à cause de l'irrégularité, a dû renvoyer Peirol, qui pouvait ne pas se supporter en tant qu'homme d'armes. Son biographe indique, Peirols no se poc mantener per cavallier e venc joglars, and anet per cortz e receup dels barons e draps e deniers e cavals. C'est-à-dire que Peirol, incapable de se maintenir comme chevalier, est devenu jongleur et a voyagé de cour en cour, recevant des barons des vêtements, de l'argent et des chevaux.

Peirol est connu pour avoir été un violoneux et un chanteur d'une référence dans une tornada d'Albertet de Sestaro. Après son retour d'un pèlerinage à Jérusalem dans le courant de 1222 ou après, Peirol est peut-être décédé à Montpellier dans les années 1220.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]