Peinture de décor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pompejanum, Faux-marbres

La peinture de décor est une discipline de la peinture et de la construction qui vise à imiter les marbres, les bois, etc.[Q 1] et à créer les ornements peints. Le support n'est pas la toile mais les murs, plafond, lambris, portes, etc.

Les décors de faux-marbre sont en vogue dans la Rome antique, à la Renaissance, à l'âge baroque et aux XVIIIe siècle et XIXe siècle. Portés à leur paroxysme par des artistes de talents ils débouchent su des trompes-l'œil vertigineux pour lesquels la Chapelle Sixtine reste un exemple représentatif.

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

Le « peintre de décor » est l'ouvrier qui imite par la peinture les marbres, les bois ; celui qui imite la pierre, la brique, les moulures, l'architecture, se nomme « fileur »[Q 1] et marbrier - celui qui imite les diverses espèces de marbres ; ordinairement celui-ci peint aussi les différentes espèces de bois[Q 2].

Début XIXe siècle, en peinture, on appelle feint, l'imitation des diverses espèces de marbres, de bois, de l'appareil de la pierre, de la brique, du coutil, des boiseries, des mouluresetc.[Q 3].

Imitation des marbres

Le « marbre feint » est la représentation en peinture des différentes couleurs, veines et autres accidents du marbre[Q 4]. On distingue :

  • Marbre jeté - Imite les porphyres - Travail se fait sans poser la Brosse; après l'avoir chargée de couleur on la secoue seulement sur le fond[Q 4].
  • Marbre chiqueté - Imite les granites - Il se fait avec un pinceau de blaireau dont les poils sont écartés, et que l'on pose en tapant au lieu de glisser[Q 4].
  • Marbre veiné - Imite par veine, tache, cailloux, etc.[Q 4].

On appelle marbrer, peindre, disposer des couleurs qui représentent un marbre quelconque[Q 2].

Imitation du bois
  • Bois feint - Veines et autres accidents que la peinture imite[Q 5].
  • Panneau feint - Imitation en peinture des moulures encadrant un panneau de lambris, de porte, etc.[Q 6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.M. Morisot, Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment. Vocabulaire des arts et métiers en ce qui concerne les constructions (Peinture dorure), Carilian, (lire en ligne)
  1. a et b p. 27
  2. a et b p. 22
  3. p. 15
  4. a, b, c et d p. 21
  5. p. 4
  6. p. 26