Peine de mort en Utah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Peine de mort aux États-Unis.

La peine capitale est une peine qui peut être imposée pour meurtre aggravé.

Méthodes d'exécution[modifier | modifier le code]

Dès 1852, l'Utah laissait le choix aux condamnés entre la pendaison, la décapitation et le peloton d'exécution, mais la plupart d'entre eux optaient pour la troisième méthode[1]; la seconde ne fut jamais utilisée et fut supprimée vers la fin du XIXe siècle.

L'injection létale remplaça la pendaison comme méthode alternative à la fusillade en 1980.

Le , le gouverneur Gary Herbert signa une loi autorisant l'usage d'un peloton d'exécution dans les cas où il serait impossible pour les autorités de se procurer les produits nécessaires à l'injection létale[2].

Particularités locales[modifier | modifier le code]

L'État s'est distingué pour avoir mis fin à un moratoire de dix ans sur les exécutions aux États-Unis en fusillant le célèbre Gary Gilmore en 1977, qui avait milité pour sa propre exécution. L’Utah est également le seul État à avoir utilisé le peloton d’exécution depuis le rétablissement de la peine de mort et le seul à pouvoir l’utiliser à l'avenir en vertu du choix de 3 des 8 condamnés à mort toujours incarcérés. Sur les six personnes que l’Utah a exécutées, seules deux n’étaient pas volontaires. Il s’agit de Dale Pierre Selby et William Andrews qui avaient, dans le cadre d’un cambriolage, séquestré, violé et torturé cinq personnes dans un magasin en 1974 ; une affaire toujours considérée comme l'une des pires jamais connues dans l’État. Elle est aujourd'hui enseignée dans les annales du FBI. Selby (nom qu’il a changé pour protéger sa famille) tua trois des victimes après qu'Andrews fut parti, mais la gravité des faits, d’autant que les deux survivants finirent grièvement handicapés et traumatisés, firent que même Andrews fut exécuté en vertu de la loi qui autorise la peine de mort pour felony murder.

La peine de mort est prononcée par le jury et l'ordre d'exécution signé par le juge. Le gouverneur siège dans le comité qui peut accorder une éventuelle commutation. Le peloton d'exécution se compose de cinq policiers volontaires.

Exécutions depuis 1973[modifier | modifier le code]

Les exécutions ont lieu à Draper, à l'Utah State Prison.

Exécutions depuis 1973
N* Criminel Date Méthode(s) Crime(s) Gouverneur
1 Gary Gilmore 17 janvier 1977 Peloton d'exécution Meurtre en 1976 de deux hommes en leur tirant dessus lors de braquage. Scott Matheson
2 Dale Selby 28 août 1987 Injection létale Meurtre en 1974 de trois employés d'un magasin lors d'une prise d'otage. Norman Bangerter
3 Arthur Bishop 10 juin 1988 Meurtre entre 1979 et 1983 de cinq enfants après les avoir violés.
4 William Andrews 30 juillet 1992 Meurtre en 1974 de trois employés d'un magasin lors d'une prise d'otage.
5 John Taylor 27 janvier 1996 Peloton d'exécution Meurtre en 1989 d'une fillette de onze ans en l’étranglant après l'avoir violé. Michael Leavitt
6 Joseph Parsons 15 octobre 1999 Injection létale Meurtre en 1987 d'un homme sur une aire d'autoroute en le poignardant.
7 Ronnie Gardner 18 juin 2010 Peloton d'exécution Meurtre en 1984 d'un homme lors d'un braquage, en lui tirant dessus. Gary Herbert

Condamnés à mort[modifier | modifier le code]

En décembre 2018 le couloir de la mort de l'Utah compte huit condamnés[3]. Depuis 1973, aucun condamné n'a été gracié dans l'Utah.

Condamnés à mort
Criminel Date de condamnation Crime(s) Note(s)
Taberon Honnie 20 mai 1999 Meurtre en 1998 de la mère de sa petite amie après l'avoir violé. A choisis le Peloton d'exécution.
Troy Kell 8 août 1996 Meurtre en 1994 d'un co-détenu alors qu'il était déjà en prison pour meurtre. A choisis le Peloton d'exécution.
Douglas Lovell 18 août 1993 Meurtre en 1985 d'une femme en l'étranglant dans un bois après l'avoir violé.
Taylor von Lester 24 mai 1991 Meurtre en 1990 d'une mère et de sa fille en les abattant dans leur maison.
Michael Archuleta 21 décembre 1989 Meurtre en 1988 d'un étudiant, battu à mort avec un cric de voiture après l'avoir violé A choisis le Peloton d'exécution.
Ralph Menzies 23 mars 1988 Meurtre en 1986 d'une femme en l'étranglant puis l'égorgeant. A choisis le Peloton d'exécution.
Douglas Carter 27 décembre 1985 Meurtre en 1985 d'une femme lors du cambriolage de sa maison.
Ronald Lafferty 7 mai 1985 Meurtre en 1984 de sa belle sœur et de sa fille de quinze mois en les égorgeant. A choisis le Peloton d'exécution.

Crimes capitaux[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Death by firing squad
  2. (en) Steve Almasy et Dana Ford, « Utah to allow firing squads for executions », sur CNN, (consulté le 24 mai 2015)
  3. (en) « Utah - Male Death Row Inmates », sur Crime and Capital Punishment Forum (consulté le 30 décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]