Pégase (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pegase (constellation))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pégase (homonymie).
Pégase
Image illustrative de l'article Pégase (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Pegasus
Génitif Pegasi
Abréviation Peg
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 315,75° et 2,125°
Déclinaison Entre 1,75° et 36°
Taille observable 1 121 deg2 (7e)
Visibilité Entre 90° N et 60° S
Méridien 1er octobre, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 5 (α, β, γ, ε, η)
À l’œil nu 182
Bayer / Flamsteed 87
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante ε Peg (2,39)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 1 (M15)
Essaims météoritiques Pégasides de juillet
Constellations limitrophes Andromède
Cygne
Dauphin
Lézard
Petit Cheval
Petit Renard
Poissons
Verseau

Pégase est une constellation de l'hémisphère nord, située au sud d'Andromède, au nord-ouest des Poissons et au nord du Verseau. C'est la septième constellation du ciel de par sa taille (1 121 degrés2).

Histoire et mythologie[modifier | modifier le code]

Cette constellation doit son nom à Pégase, le cheval ailé de la mythologie grecque. Elle est rattachée à la légende d'Andromède (voir cette constellation).

Elle fut répertoriée dès le Ier siècle ap. J.-C. par Ptolémée dans son Almageste et cataloguée par William Herschel en 1783.

Observation des étoiles[modifier | modifier le code]

Constellation Pégase
Situation de la constellation

La constellation se dessine à partir du Grand carré de Pégase. Les trois étoiles les plus brillantes de Pégase forment, avec α And (ou Alpheratz, ou Sirrah), un astérisme appelé le « Carré de Pégase », caractéristique de la constellation. Sirrah était autrefois rattachée à Pégase sous la désignation δ Pegasi (ce qui explique son absence dans la nomenclature moderne).

Le grand carré est un repère majeur de la voûte céleste, qui se reconnaît directement à sa forme, et à l'absence d'étoile significative dans son périmètre.

Cette constellation est remarquable pour visualiser le quadrillage de la voûte céleste : le bord "gauche" du carré marque le méridien origine (qui passe par le point gamma, intersection de l'équateur céleste et de l'écliptique). L'écart entre deux bords "verticaux" est de 15 degrés, ce qui permet de visualiser le déplacement angulaire de la voûte céleste en 1 h. Les deux bords "horizontaux" sont à 15° et 30°N, ce qui permet de situer l'équateur céleste.

Visibilité nocturne de la constellation.
Forme de la constellation

La forme de la constellation est complexe, et les étoiles qui la composent sont de luminosité très inégale. Elle n'est généralement vue que par morceaux.

Parmi les étoiles les plus brillantes de Pégase, α Pegasi (Markab) et β Pegasi (Sheat), de 2e magnitude, et γ Pegasi (Algenib), de 3e magnitude, forment à elles trois le triangle de l'aile du cheval. C'est la partie immédiatement visible, qui forme le grand carré avec α Andromedae.

La tête du cheval se distingue à l'ouest du grand carré. Partant du coin nord-ouest, dans l'axe du grand carré, on tombe sur η Pegasi (Matar) (de 3e magnitude) qui forme l'œil, et plus loin dans le prolongement π Pegasi (l'arrière de la tête). Partant du coin nord-ouest mais vers le sud-ouest, on tombe sur une paire d'étoiles, μ Pegasi (Sadalbari) et λ Pegasi, qui forment les naseaux. Si les conditions de visibilité sont exceptionnelles, on peut voir au-dessus de la tête un petit alignement qui dessine la crinière.

Les pattes arrière se repèrent à partir de la "croupe" de Pégase, le coin sud-ouest du carré. Dans la diagonale, on voit ζ Peg autour de laquelle s'articulent les deux pattes arrière, ε Pegasi (Enif) (de 3e magnitude) et θ Pegasi (Baham).

Les pattes antérieures de Pégase sont composées de deux étoiles de 4e magnitude qui n'ont pas de désignation de Bayer, mais des numéros de Flamsteed : 1 Pegasi et 9 Pegasi. La forme visible dépend des conditions de visibilité, de même que pour le corps.

Sous la croupe de Pégase, ρ Pegasi et σ Pegasi appartiennent à la queue, mais sont peu brillantes (5e magnitude).

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste d'étoiles de Pégase.
Nom Désignation de Bayer Origine Signification
Markab α Arabe la selle du cheval
Scheat β Arabe la jambe
Algenib γ Arabe le flanc
Enif ε Arabic le nez (museau)
Homam ζ Arabe l'Homme à l'esprit élevé
Matar η Arabe l'épaule
Baham θ Arabe le bétail
Sadalbari μ Arabe étoile chanceuse de la splendide

ε Pegasi (Enif)[modifier | modifier le code]

ε Pegasi (Enif) est l'étoile la plus brillante de la constellation (et d'ailleurs la 84e plus brillante du ciel). Avec une magnitude apparente de 2,39, elle précède de peu Scheat.

ε Pegasi est une supergéante orange, environ 175 fois plus grande que le Soleil et 11 fois plus massive. Elle est cataloguée comme étoile variable, car elle a procédé à l'éjection d'une vaste quantité de matière en 1972 qui a amené temporairement sa magnitude jusqu'à 0,70.

β Pegasi (Scheat)[modifier | modifier le code]

β Pegasi (Scheat), au sud-est de la constellation, a pour magnitude apparente 2,44. Distante de 200 années-lumière, c'est une géante rouge au moins 200 fois plus grande que le Soleil. Comme beaucoup d'étoiles de ce type, Scheat est irrégulièrement variable, sa magnitude évoluant entre 2,40 et 3,00.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

Une autre étoile de la constellation possède un nom propre : ζ Pegasi (Homam).

Il faut noter également qu'une étoile de cette constellation, 51 Pegasi, possède la toute première planète extrasolaire jamais découverte. Celle-ci, 0,47 fois la masse de Jupiter, orbite en seulement 4,23 jours, vraisemblablement à 0,05 ua de l'étoile. Deux autres exoplanètes, autour des étoiles HD 209458 et HD 216770, ont depuis été détectées dans cette constellation.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

Pégase abrite également plusieurs objets célestes :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :