Pedro Albéniz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albeniz.
Pedro Albéniz
Description de l'image Pedro Albéniz - Pianist.jpg.
Nom de naissance Pedro Albéniz y Basanta
Naissance
Logroño, Drapeau de l'Espagne Espagne
Décès (à 59 ans)
Madrid, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale Pianiste, organiste, pédagogue
Activités annexes Compositeur
Maîtres Friedrich Kalkbrenner, Henri Herz
Enseignement Conservatoire de Madrid
Élèves Isabelle II d'Espagne, Rafael Hernando, Lazaro Nuñez Robres
Ascendants Mateo Albéniz

Pedro Albéniz y Basanta (né à Logroño le , mort à Madrid le [1]) est un pianiste, un organiste, un pédagogue et un compositeur espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Mateo Albéniz, musicien notable également, il a commencé enfant ses études musicales avec son père. Pour les compléter, il est allé à Paris, où il a été l'élève de Kalkbrenner et Henri Herz[1]. Il a également reçu les conseils de Rossini[1].

De retour en Espagne, il a été organiste de l'église Santa María de Saint-Sébastien[1], et plus tard professeur au Conservatoire de Madrid[1]. En 1834 il devenait organiste de la Chapelle royale[1], et professeur de piano d'Isabelle II.

Il a été un des meilleurs pianistes espagnols de son temps, mais afin de se consacrer à l'enseignement, il n'a pas poursuivi sa carrière de concertiste qui commençait magnifiquement.[non neutre]

Compositeur pas encore assez connu, on se souvient de lui, surtout, pour sa méthode de piano que tous les pianistes espagnols ont dû étudier durant un demi siècle au Conservatoire de Madrid[réf. nécessaire].

Travaux[modifier | modifier le code]

Pour concert[modifier | modifier le code]

  • 1813 Himno - cantado en la ciudad de San Sebastián en obsequio a los Reyes N.N.S.S., dedicadoa sus Magestades
  • 1833 Marcha e himno para la jura de la Princesa de Asturias
  • 1833 Marcha triunfal, himno y contradanzas de la comparsa alegórica al restablecimiento del Rey N.S. y administración benéfica de S.M. la Reina

Chorales[modifier | modifier le code]

  • 1841 Villancico real al nacimiento de N.S. Jesucristo, pour deux solistes, chœur à deux voix, piano
  • 1842 Villancico real al nacimiento de N.S. Jesucristo, pour un soliste, chœur d'enfants et piano
  • 1844 Villancico real al nacimiento de N.S. Jesucristo, pour solistes, chœur et piano
  • 1845 Villancico real al nacimiento de N.S. Jesucristo, pour solistes, chœur mixte et piano

Pour piano[modifier | modifier le code]

  • 1825 Rondó brillante a la tirana sobre los temas del "Trípoli y la Cachucha"
  • 1825 Variaciones brillantes sobre el "Himno de Riego"
  • 1830 Serenata cantada a sos Reyes Nros. Sres. con motivo de su salida de la ciudad de San Sebastián
  • 1831 Fantasía elegante sobre motivos escogidos de la ópera "I puritani" de Vincenzo Bellini
  • 1831 Variaciones brillantes sobre el tema favorito Mira, oh Norma, ai tuoi ginocchi de Vincenzo Bellini
  • 1843 Contradanzas bailadas a presencia de S.S.M.M. por una comparsa de jóvenes distinguidos de San Sebastián
  • 1843 Vals no.4
  • 1843 Vals no.5
  • 1844 Lucia di Lammermoor
  • 1852 Corona musical de canciones populares españolas
  • 12 estudios melódicos para piano á cuatro manos compuestos espresamente [sic] para S.M. la Reina Doña Ysabel 2ª
  • El chiste de Málaga - capricho
  • El polo nuevo - capricho
  • Estudios para piano - antología (siglo XIX)
  • Fantasia sobre motivos de la ópera "Nabucco" de Giuseppe Verdi
  • Fantasía sobre motivos de la ópera "Attila" de Giuseppe Verdi
  • Fantasía sobre motivos de la ópera "Ernani" de Giuseppe Verdi
  • Fantasía sobre motivos de la ópera "I Lombardi" de Giuseppe Verdi
  • Fantasía sobre motivos del "Nabucodonosor" de Giuseppe Verdi
  • Fantasía sobre un motivo vasco
  • Flores melódicas
  • La barquilla gaditana - capricho
  • La gracia de Córdoba
  • Lied
  • Los jardines de Aranjuez
  • Mi Delicia
  • Piezas características españolas
  • Riojanos Ilustres
  • Rondino-capricho sobre motivos de "La Violeta"

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 11