Peder Severin Krøyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peder Severin Krøyer
Portrait of Peder Severin Krøyer by Laurits Tuxen.jpg

Laurits Tuxen, Portrait de Peder Severin Krøyer (1904), musée des beaux-arts de Budapest.

Naissance
Décès
(à 58 ans)
Skagen
Nationalité
Activités
peintre, sculpteur +
Mouvement
Influencé par
Œuvres réputées

Peder Severin Krøyer, né le à Stavanger en Norvège, et mort le à Skagen, est un peintre et sculpteur danois.

Il est l'un des peintres de Skagen, une communauté d'artistes danois et nordiques qui vécurent, se réunirent et travaillèrent à Skagen au Danemark, à la fin du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Haute formation précoce[modifier | modifier le code]

Peder Severin Krøyer est le fils d'Ellen Cecilie Gjesdal. Sa mère ayant été jugée incapable, il a été placé auprès de la sœur et du mari de sa sœur Gjesdal. Avec ses parents adoptifs, il s'installe à Copenhague par la suite. Il a commencé son éducation artistique en 1860 avec des leçons particulières, puis a été inscrit à l'institut technique de Copenhague l'année suivante.

En 1870, il a achevé ses études à l'académie danoise royale d'art, où il a étudié avec Frederik Vermehren. En 1873, on lui a attribué la médaille d'or et une bourse.

Carrière précoce[modifier | modifier le code]

Autoportrait (1897), Copenhague, Collection Hirschsprung.

Il débute en tant que peintre en 1871 à Charlottenborg avec un portrait d'un ami, le peintre Frans Schwartz. Il a exposé régulièrement à Charlottenborg durant toute sa vie.

En 1874, Heinrich Hirschsprung achète une première peinture de Krøyer. Cet achat sera suvi de nombreux autres au cours des années suivantes. La collection d'art de Hirschsprung forme la base du musée de Hirschsprung à Copenhague.

Voyages[modifier | modifier le code]

Entre 1877 et 1881, Krøyer a beaucoup voyagé en Europe, rencontrant des artistes, étudiant l'art, et développant son métier. Il a séjourné à Paris et a étudié sous la direction de Léon Bonnat. Il a subit l'influence des impressionnistes contemporains : Claude Monet, Alfred Sisley, Edgar Degas, Pierre-Auguste Renoir et Édouard Manet.

Il a poursuivit ses voyages durant toute sa vie, puisant son inspiration des artistes et des cultures étrangers, et Hirschsprung l'ayant financièrement aidé pour ses périples. Krøyer a continué d'exposer au Danemark tout au long de cette période.

Installation à Skagen[modifier | modifier le code]

En 1882, de retour au Danemark, il passe la période de juin-octobre à Skagen, puis dans un village de pêche au Danemark. Il y peint des scènes de la vie locale et des portraits de personalités de l'art ayant vécu à Skagen ou de passage pendant cette période. Il est longtemps associé à Skagen et à la scène artistique et littéraire qui y prospère. Parmi cette communauté artistique figuraient des auteurs comme Holger Drachmann, Georg Brandes, et Henrik Pontoppidan, et des peintres comme Michael Peter Ancher ou Anna Ancher. Ils les peint dans plusieurs de ses œuvres, dont le tableau Hip, Hip, Hurrah! (musée des beaux-arts de Göteborg).

Il partage son temps entre une maison qu'il loue à Skagen en été, un appartement à Copenhague pendant l'hiver où il travaille à son grand portrait[Lequel ?] qu'on[Qui ?] lui a commandé, et des voyages en dehors du pays.

En voyage à Paris en 1888, il fréquente Marie Martha Mathilde Triepcke, qu'il avait connue à Copenhague, et l'épouse le 23 juillet 1889 chez ses parents en Allemagne. Marie Krøyer, qui était également artiste peintre, est devenue un membre de la communauté de Skagen, et a souvent été représentée dans les peintures de son mari après leur mariage. Ils se séparent en 1905.

La cécité l'a atteint graduellement au cours des dix dernières années de sa vie jusqu'à ce qu'il perde totalement la vue. Il a peint presque jusqu'à la fin malgré tous ses problèmes de santé. Il a peint certains de ses derniers chefs-d'œuvre quand il était à moitié aveugle. Il aurait plaisanté en disant que la vue de son œil sain était devenue meilleure avec la perte de l'autre œil.

Krøyer meurt en 1909, après plusieurs années de santé fragile à cause d'une syphilis avancée.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Petite Fille d'Hornbæk (1875), Copenhague, Collection Hirschsprung..

L’œuvre la plus connue de Krøyer est sans doute la Soirée d'été sur la plage du sud de Skagen avec Anna Ancher et Marie Krøyer (Sommeraften ved Skagen Sønderstrand med l'og Marie Krøyer d'Anna Ancher) peinte en 1893. Il a peint beaucoup de scènes de plage.

Une autre œuvre assez connue est le Feu de la veille de Saint-Jean sur la plage de Skagen (Rive de Sankthansbål på Skagen) de 1903. Ce grand format dépeint un ensemble de personnalités de la communauté artistique et influente de Skagen autour d'un grand feu sur la plage la veille de la Saint-Jean.

Ces deux œuvres sont conservées au musée de Skagen, lequel est consacré à cette communauté artistique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Iconographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :