Pecha Kucha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
PechaKucha DUI at Clarke Theatre (2013)

Pecha kucha est une expression japonaise (ぺちゃくちゃ) pouvant se traduire par "son de la conversation" ou "bavardage". Le pecha kucha désigne par extension un format de présentation synchronisant un propos oral à la projection de 20 diapositives se succédant toutes les 20 secondes (de préférence sans effets d'animation). La présentation dure ainsi exactement 6 minutes et 40 secondes. Ce format exige de l'éloquence, un sens de la narration, du rythme, de la concision, de la confiance en soi et de l'expression graphique.

Origine et diffusion[modifier | modifier le code]

Cette contrainte rhétorique (orale et visuelle) a été inventée par Astrid Klein[1] et Mark Dytham[2] (architectes installés à Tokyo), en réaction aux diaporamas (« PowerPoint ») interminables et ternes (provoquant ce qu'on appelle parfois "death by Powerpoint"). Ce format a ensuite été popularisé lors d'évènements créatifs et multidisciplinaires (à Tokyo dès , et aujourd'hui dans près de 700 villes autour du monde)[3].

Le Pecha Kucha apparaît comme une intéressante alternative aux diaporamas traditionnels, notamment en contexte éducatif[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Klein Dytham >> Astrid Klein » (consulté le )
  2. (en) « Kein Dytham >> Mark Dytham » (consulté le )
  3. (en) « PechaKucha 20X20 », sur http://www.pechakucha.org (consulté le )
  4. (en) Alisa Beye, Catherine Gaze, Julia Lazicki, « Comparing students’ evaluations and recall for Student Pecha Kucha and PowerPoint Presentations », Journal of Teaching and Learning with Technology, no Vol. 1, No. 2,‎ , pp. 26-42 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]