Pays de la Mée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mée (homonymie).
Pays de la Mée
Carte des pays traditionnel de Bretagne ; le pays de la Mée est situé au nord-est de l'actuelle Loire-Atlantique.
Carte des pays traditionnel de Bretagne ; le pays de la Mée est situé au nord-est de l'actuelle Loire-Atlantique.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Démographie
Langue(s) français - gallo - breton
Coordonnées 47° 42′ nord, 1° 24′ ouest

Le pays de la Mée est un pays traditionnel de Bretagne, en France, subdivision du Pays Nantais et centré autour de la région de Châteaubriant.

Étymologie[modifier | modifier le code]

En gallo, le territoire est appelé paeyi de la Mée ; en breton, Bro-Vaez (de bro, « pays », et de maez par mutation), soit « pays du Milieu ».

On trouve l'appellation « pays de la Mée » dans des textes datant de 1055[réf. nécessaire]. À l'époque, on compte une « Mée nantaise » et une « Mée guérandaise »[réf. nécessaire]. Candé s'est appelé « Candé-en-la-Mée » jusqu'en 1370. Redon a possédé un « pont de La Mée » sur la route menant à Châteaubriant[réf. nécessaire].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le pays de la Mée est un territoire aux frontières mal définies, situé à peu près à égale distance de Nantes, Rennes et Angers, dans le nord de l'actuelle Loire-Atlantique. Il peut être assimilé à l'actuel pays de Châteaubriant.

Historique[modifier | modifier le code]

Le pays de la Mée est un lieu d'affrontements entre les comtes de Rennes, Nantes et Angers. Il s'agit aussi d'un lieu de rencontres et de commerce (la foire de Béré date de 1049).

La Mée cesse d'exister administrativement à la fin du règne de Louis IX vers 1270, lorsque les comtés de Rennes et Nantes fusionnent en un seul État. La Mée continue cependant d'exister pendant une dizaine d'années d'un point de vue religieux. Par la suite, les sires de Rougé sont mentionnés dans divers actes du Moyen Âge avec le titre de « gouverneur de Redon et du pays de la Mée ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]