Paymium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paymium
logo de Paymium

Création
Fondateurs Pierre Noizat, Gonzague Grandval, David François
Forme juridique SAS
Slogan Money Over IP
Activité Plateforme d'échange de crypto-monnaies
Site web https://www.paymium.com

Paymium est la première plateforme française d'échange de Bitcoin (BTC) fondée en 2011 par Pierre Noizat, Gonzague Grandval et David François et dont le siège social est situé à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine en France[1].

Elle permet l'achat de Bitcoins par carte bancaire, l'échange entre Euros et Bitcoins, l'envoi et la réception de Bitcoins par email, un stockage sécurisé de Bitcoins ainsi qu'un service de paiement en ligne en Bitcoin pour les entreprises[2]. Il s'agit également de la première plateforme d'échange en conformité avec la réglementation européenne sur les services de paiement[3]. Pour les experts en bitcoins, cette startup propose une interface de trading avancée[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un communiqué de presse datant du 2 septembre 2015 annonce que Paymium boucle une levée de fonds d'un million d'euros auprès de Newfund, Kima Ventures, Galitt et d’un groupe de business angels[5].

En 2018, Paymium lève l'équivalent de 1,2 million d'euros en Bitcoin et Ethereum via une Initial coin offering pour développer sa nouvelle plateforme d'échange de crypto-monnaies[6], Blockchain.io[7]. Cette nouvelle plateforme est exclusivement dédiée au trading de devises numériques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mentions Légales de Paymium SAS »
  2. « Bitcoin, c'est l'internet des transactions »
  3. « #FinTech: Paymium, la plateforme d'échange bitcoin/euro lève un million d'euros - Maddyness », sur www.maddyness.com (consulté le 4 juillet 2017)
  4. « Les 50 de la Fintech : Paymium, pour changer ses bitcoins en euros », usine-digitale.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 4 juillet 2017)
  5. « La blockchain, nouvelle frontière de la finance », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2017)
  6. « Accomplissements de l'année 2018 pour Blockchain.io » (consulté le 31 janvier 2019)
  7. « Blockchain.io » (consulté le 31 janvier 2019)