Paweł Wszołek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paweł Wszołek
Image illustrative de l'article Paweł Wszołek
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers
Numéro 22
Biographie
Nationalité Drapeau : Pologne Polonais
Naissance (25 ans)
Lieu Tczew (Pologne)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Milieu droit
Parcours junior
Saisons Club
2001-2004 Drapeau : Pologne Wisła Tczew
2004-2005 Drapeau : Pologne Lechia Gdańsk
2005-2009 Drapeau : Pologne Wisła Tczew
2009-2010 Drapeau : Pologne Polonia Varsovie
Parcours senior1
Saisons Club 0M.0(B.)
2010-2013 Drapeau : Pologne Polonia Varsovie 64 (13)
2013-2016 Drapeau : Italie Sampdoria Gênes 32 0(1)
2015-2017 Drapeau : Italie Hellas Vérone 150(3)
2016-2017 Drapeau : Angleterre QPR 17 0(2)
2017- Drapeau : Angleterre QPR 0 0(0)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
2010-2011 Drapeau : Pologne Pologne -19 ans 08 0(0)
2011-2012 Drapeau : Pologne Pologne -20 ans 04 0(1)
2011-2014 Drapeau : Pologne Pologne espoirs 11 0(2)
2012- Drapeau : Pologne Pologne 10 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 février 2017

Paweł Wszołek, né le 30 avril 1992 à Tczew en Pologne, est un footballeur international polonais qui évolue au QPR.

Biographie[modifier | modifier le code]

Polonia Varsovie[modifier | modifier le code]

Wszołek fait ses débuts avec équipe de Polonia Varsovie le , en tant que en remplaçant à la 72e minute Euzebiusz Smolarek avec une victoire de 3 buts à 1 face au Ruch Chorzów[1].

La saison 2011-12 voit Wszołek s'établir dans l'équipe première. Il fait sa première apparition de la saison, lors du match d'ouverture de la saison, dans lequel il remplace Pavel Šultes à la 77e minute, et réalise sa premiere décisive sur le but de Bruno Coutinho pour une victoire 1 but à 0 face au Lechia Gdańsk[2],[3]. Le , Wszołek effectue une passe décisive pour un but de Tomasz Jodłowiec contre le Legia Varsovie lors du derby de Varsovie, pour une victoire 2 buts à 1[4]. Trois jours plus tard, le , Wszołek marque un but et réalise une passe décisive, lors de la victoire 4 buts à 0 face au Ruch Radzionków en coupe de Pologne[5]. Ce n'est que le , que Paweł Wszołek marque son premier but de championnat, lors d'une victoire 4-1 contre le Jagiellonia Białystok[6]. Le , il effectue deux passes décisives lord de la victoire 3 buts à 0 face à Śląsk Wrocław[7]. Lors du dernier match de la saison, Wszołek marque son deuxième but pour le club, pour un match nul 1 but partout contre Podbeskidzie Bielsko-Biała[8].

Durant la saison 2012-13, Wszołek a marqué huit buts toutes compétitions confondues face à Miedź Legnica dans lequel il a marqué un doublé[9], face à Lechia Gdańsk dans lequel il a été nommé dans l'équipe type de la 1re journée[10],[11], face à Wisła Cracovie dans lequel il a été nommé dans l'équipe type de la 3e journée[12],[13], face à Widzew Łódź[14], Zagłębie Lubin[15], Śląsk Wrocław[16] et Bełchatów dans lequel il a été nommé dans l'équipe type de la 9e journée[17],[18]. Lors de ce début de saison, Wszołek commence à attirer les intérêts des de Serie A[19] et de Bundesliga comme Schalke 04[20] ou encore Hanovre 96, pour lequel il a failli quitté le club polonais[21]. Cependant, le transfert échoue car il a omis de se présenter à la clinique médical[22]. Malgré cela, Wszołek est resté au club et a continué à être régulier pour le reste de la saison, en marquant deux buts en championnat Ruch Chorzow[23] et Podbeskidzie[24].

Avant la fin de la saison 2012-13, Wszołek souhaitant quitter le club, ce dernier dépose une demande à la Fédération polonaise de football pour résilier son contrat avec le Polonia Varsovie[25]. Le , Wszołek résilie son contrat avec le club suite à une intervention de la Fédération polonaise de football[26].

Sampdoria Gênes[modifier | modifier le code]

Après l'expiration de son contrat, Wszołek est en contact avec le club italien de la Sampdoria Gênes[27] et le club polonais Lech Poznań[28]. Le , Wszołek devait être un joueur de la Sampdoria[29], cependant, le transfert est devenu être incertain après qu'il a signé son contrat avec le club italien[30]. Après une grande confusion, c'est finalement le que Wszołek rejoint la Sampdoria et la Serie A, en signant un contrat de quatre ans[31].

Wszołek fais ses débuts le 21 septembre 2013 en championnat contre Cagliari en jouant pendant 56 minutes avant d'être remplacé[32]. Wszołek marque son premier but en championnat lors d'une défaite 5 buts à 2 contre Naples[33].

Lors de la période des transferts estival de la saison 2014-15, Wszołek a l'occasion de rejoindre Bologne, mais cela ne s'est pas produit[34]. Wszołek se blesse, ce qui l’empêche de jouer jusqu’à à la fin de l'année 2014[35]. Bien qu'il ait été informé par le club qu'il allait être prêté[36], dans des clubs comme Mouscron[37] ou Pescara[38], le départ de Wszołek ne s'est jamais produit et est resté au club pour le reste de la saison 2014-2015. Wszołek fait sa première apparition de la saison le , lord d'une défaite 3 buts à 0 contre la Lazio[39]. Dans le match contre l'Udinese le 10 mai 2015, Wszołek effectue une passe décisive sur l'un des quatre buts[40].

Hellas Vérone[modifier | modifier le code]

Le , après avoir joué quatre fois au début de la saison pour la Sampdoria, le club accepte de prêter Wszołek à Hellas Vérone pour le reste de la saison[41].

Wszolek fait ses débuts avec le club, en tant que remplaçant, en jouant 35 minutes, lors de la défaite 2 buts à 1 contre la Lazio le [42]. Wszołek réalise une passe décisive pour Luca Toni, pour un match nul 1but partout contre Sassuolo le [43]. Quatre semaines plus tard, le , il une autre passe décise pour Giampaolo Pazzini, pour un match nul 1 but partout face à l'AS Rome[44]. Lors de la 35e journée du championnat, malgré une victoire 2 buts à 1 face au Milan AC, Hellas Vérone est reléguée en Serie B[45].

Lors du dernier match de la saison, Wszołek reçoit un carton rouge à la 35e minute, le club perd sur le résultat 3 buts à 2 face à Palerme[46]. Le , sa suspension, initialement prévu à trois matches, a été réduite à un match[47].

Le , Wszołek est tranféré officiellement au club italien Hellas Vérone[48]. Wszołek fait une apparition pour le club, en tant que dernier remplaçant, pour une victoire 1-0 sur Crotone[49].

Queens Park Rangers[modifier | modifier le code]

Wszołek est prêté au Queens Park Rangers, le pour une saison[50].

Wszołek fait ses débuts avec les Queens Park Rangers, lors d'une défaite 6 buts à 0 contre Newcastle United, où il joue pendant 72 minutes avant d'être remplacé[51]. Dans le derby de Londres-Ouest contre Fulham le , Wszołek réalise sa première passe décisive pour Conor Washington pour une victoire 2 buts à 1[52]. Lors du match suivant, le , Wszołek marque son premier but en championnat, pour un match nul 1 but partout contre Reading[53].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

En septembre 2012, Wszołek est appelé par l'équipe de Pologne pour la première fois[54]. Wszołek fait ses débuts avec l'équipe nationale le lors d'un match amical contre l'Afrique du Sud, que la Pologne gagne 1 à 0[55]. Lors de sa huitième participation avec l'équipe nationale le , contre la Finlande, Wszolek marque ses premiers buts, pour une victoire 5 buts à 0[56]. Après le match, Wszołek déclare que marquer deux buts contre la Finlande est « le meilleur moment de sa carrière »[57].

Le , Wszołek est appelé par l'équipe nationale dans une liste de 28 joueurs en vue de l'Euro 2016[58]. Cependant, Wszołek subi une blessure au coude lors d'un entrainement avec l'équipe nationale, mettant en doute la possiblité d'être inclus dans l'équipe de 23 joueurs polonais[59]. Suite à cela, Wszołek n'est pas inclus dans l'équipe des 23 joueurs en raison de la blessure[60]. Par la suite Wszołek subit une intervention chirurgicale le rendant indisponible durant 3 mois[61].

Ce n'est que le que Wszołek réintègre l'équipe nationale depuis sa blesure, où il est venu en remplacement du joueur blessé Artur Jędrzejczyk, pour une victoire 2 buts à 1 face à l'Arménie[62].

Carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques de Paweł Wszołek au 11 janvier 2017[63],[64]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Pologne Pologne Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2010-2011 Drapeau de la Pologne Polonia Varsovie Ekstraklasa 7 0 - - - - - - - - - 7 0
2011-2012 Drapeau de la Pologne Polonia Varsovie Ekstraklasa 26 2 2 1 - - - - - - - 28 3
2012-2013 Drapeau de la Pologne Polonia Varsovie Ekstraklasa 27 7 2 3 - - - - - 4 0 33 10
Sous-total 60 9 4 4 0 0 - - - 4 0 68 13
2013-2014 Drapeau de l'Italie Sampdoria Gênes Serie A 19 1 2 0 - - - - - 3 0 24 1
2014-2015 Drapeau de l'Italie Sampdoria Gênes Serie A 6 0 1 0 - - - - - - - 7 0
2015-2016 Drapeau de l'Italie Sampdoria Gênes Serie A 2 0 - - - - C3 2 0 - - 4 0
Sous-total 27 1 3 0 0 0 - 2 0 3 0 35 1
2015-2016[N 1] Drapeau de l'Italie Hellas Vérone (prêt) Serie A 26 0 1 0 - - - - - 1 2 28 2
2016-2017 Drapeau de l'Italie Hellas Vérone Serie B - - 1 0 - - - - - - - 1 0
2016-2017[N 2] Drapeau de l'Angleterre Queens Park Rangers (prêt) EFL Championship 14 3 1 0 1 0 - - - 2 0 18 3
Sous-total 40 3 3 0 1 0 - - - 3 2 47 5
Total sur la carrière 127 13 10 4 1 0 - 2 0 10 2 150 19
  1. À partir de août 2015.
  2. À partir de août 2016.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) 90minut.pl, « Ekstraklasa: Polonia W. 3-1 Ruch », sur www.90minut.pl, (consulté le 13 janvier 2017)
  2. (pl) 90minut.pl, « Polonia Warszawa 1-0 Lechia Gdańsk », sur www.90minut.pl, (consulté le 13 janvier 2017)
  3. (pl) eurosport.onet.pl, « Paweł Wszołek atakuje pierwszy skład Polonii Warszawa », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 13 janvier 2017)
  4. (pl) Kamil Kołsut, « Paweł Wszołek atakuje pierwszy skład Polonii Warszawa », sur sportowefakty.wp.pl, (consulté le 13 janvier 2017)
  5. (pl) eurosport.onet.pl, « Józef Wojciechowski ostrzega Grzegorza Bonina », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 13 janvier 2017)
  6. (pl) sport.tvp.pl , « Świetny Dwaliszwili. Polonia – Jagiellonia 4:1 », sur sport.tvp.pl, (consulté le 13 janvier 2017)
  7. (pl) eurosport.onet.pl, « Paweł Wszołek: nie podpalamy się na mistrzostwo », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 15 janvier 2017)
  8. (pl) warszawa.sport.pl, « Podbeskidzie - Polonia 1:1. Czerwona kartka i gol stracony w 90. minucie », sur www.warszawa.sport.pl, (consulté le 15 janvier 2017)
  9. (pl) eurosport.onet.pl, « Puchar Polski: Polonia Warszawa wygrała z Miedzią Legnica », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  10. (pl) JACEK GŁÓWCZYŃSKI, « ZABÓJCZA SKUTECZNOŚĆ POLONII », sur www.przegladsportowy.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  11. (pl) eurosport.onet.pl, « Jedenastka 1. kolejki Ekstraklasy według Onet Sport », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  12. (pl) Piotr Drabik, « T-Mobile Ekstraklasa. Wisła Kraków - Polonia Warszawa 1:3 », sur www.wiadomosci24.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  13. (pl) Maciej Sypuła, « Jedenastka 3. kolejki Ekstraklasy według Onet Sport », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  14. (pl) Piotr Kwiatkowski, « T-Mobile Ekstraklasa: Polonia Warszawa pokonała lidera », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  15. (pl) Grzegorz Szczepaniak, « Polonia Warszawa staje na drodze KGHM Zagłębia Lubin w walce o ćwierćfinał Pucharu Polski. », sur www.sport.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  16. (pl) eurosport.onet.pl, « Ekstraklasa: Śląsk wykorzystał przewagę liczebną », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  17. (pl) eurosport.onet.pl, « T-Mobile Ekstraklasa: pogrom w zaspach, Polonia rozbiła GKS Bełchatów », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  18. (pl) eurosport.onet.pl, « Jedenastka 9. kolejki T-Mobile Ekstraklasy według Eurosport.Onet.pl », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  19. (pl) eurosport.onet.pl, « Paweł Wszołek: miałem ofertę z ligi włoskiej », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  20. (pl) eurosport.onet.pl, « Wszołek na celowniku Schalke », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  21. (pl) ROZMAWIAŁ MATEUSZ SKWIERAWSKI, « WSZOŁEK: NIKT NIE LICZYŁ SIĘ Z MOIM ZDANIEM », sur www.przegladsportowy.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  22. (de) kicker.de, « Wszolek-Wechsel geplatzt - 96 prüft Alternativen », sur www.kicker.de, (consulté le 16 janvier 2017)
  23. (pl) eurosport.onet.pl, « Ekstraklasa: kuriozalny gol w Chorzowie, porażka Polonii », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  24. (pl) IZA KOPROWIAK, « PIERWSZA WYGRANA POLONII OD MARCA », sur www.przegladsportowy.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  25. (pl) eurosport.onet.pl, « Paweł Wszołek złożył wniosek o rozwiązanie kontraktu z winy Polonii Warszawa », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  26. (pl) eurosport.onet.pl, « Paweł Wszołek rozwiązał kontrakt z Polonią Warszawa », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  27. (pl) eurosport.onet.pl, « Sampdoria Genua zainteresowana Pawłem Wszołkiem », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  28. (pl) eurosport.onet.pl, « Ekstraklasa: Pawłowski już w Lechu. Następny Wszołek », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  29. (pl) eurosport.onet.pl, « Paweł Wszołek będzie piłkarzem Sampdorii Genua », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  30. (pl) eurosport.onet.pl, « Kolejne zamieszanie z transferem Pawła Wszołka », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  31. (pl) eurosport.onet.pl, « Paweł Wszołek podpisał kontrakt z Sampdorią », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  32. (it) gazzetta.it, « Cagliari-Sampdoria 2-2, pazzesco finale: tre gol in 5 minuti », sur www.gazzetta.it, (consulté le 16 janvier 2017)
  33. (it) gazzetta.it, « Sampdoria-Napoli 2-5. Gol di Zapata, Insigne, Eder, Callejon, Hamsik, Wszolek, autorete Mustafi », sur www.gazzetta.it, (consulté le 16 janvier 2017)
  34. (it) Tommaso Maschio, « Bologna, in avanti potrebbe arrivare Wzsolek », sur www.tuttomercatoweb.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  35. (it) Marco Conterio, « Sampdoria, travail individuel pour De Silvestri et Silvestre », sur www.tuttomercatoweb.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  36. (pl) eurosport.onet.pl, « Włochy: Sampdoria Genua wypożyczy Pawła Wszołka », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  37. (it) Luca Bargellini, « ESCLUSIVA TMW - Sampdoria, Wszolek verso il Belgio: c'è il Mouscron », sur www.tuttomercatoweb.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  38. (pl) eurosport.onet.pl, « Pescara Calcio wypożyczy na pół roku Pawła Wszołka », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  39. (it) JACOPO MANFREDI, « Lazio-Sampdoria 3-0: super Anderson, biancocelesti terzi da soli », sur www.repubblica.it, (consulté le 16 janvier 2017)
  40. (it) gazzetta.it, « Udinese-Sampdoria 1-4, il tabellino: doppietta Soriano, poi Acquah e Duncan », sur www.gazzetta.it, (consulté le 16 janvier 2017)
  41. (it) Luca Bargellini, « UFFICIALE: Verona, arriva Wszolek dalla Samp. In Liguria va Lazaros », sur www.tuttomercatoweb.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  42. (it) MARCO GAETANI, « Verona-Lazio 1-2: i biancocelesti rimontano in 10, Biglia e Parolo infrangono il tabù scaligero », sur www.repubblica.it, (consulté le 16 janvier 2017)
  43. (it) MARCO GAETANI, « Verona-Sassuolo 1-1, a Delneri non basta Toni », sur www.repubblica.it, (consulté le 16 janvier 2017)
  44. (it) JACOPO MANFREDI, « Roma-Verona 1-1, Spalletti non rianima i giallorossi », sur www.repubblica.it, (consulté le 16 janvier 2017)
  45. lequipe.fr, « Le Hellas Vérone relégué en Serie B », sur www.lequipe.fr, (consulté le 16 janvier 2017)
  46. (it) ANTONIO FARINOLA, « Palermo-Verona 3-2: festa al Barbera, i rosanero sono salvi », sur www.repubblica.it, (consulté le 16 janvier 2017)
  47. (it) Luca Bargellini, « Hellas Verona, ridotta di un turno la squalifica di Wszolek », sur www.tuttomercatoweb.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  48. (it) Tommaso Maschio, « UFFICIALE: Hellas Verona, riscattato Wszolek dalla Sampdoria », sur www.tuttomercatoweb.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  49. (it) calciomagazine.net, « Tim Cup, Hellas Verona-Crotone 2-1 – il tabellino del match », sur www.calciomagazine.net, (consulté le 16 janvier 2017)
  50. (en) Mark Crellin, « Poland international Pawel Wszolek joins QPR on loan », sur www.skysports.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  51. (en) bbc.com, « Queens Park Rangers 0-6 Newcastle United - BBC Sport », sur www.bbc.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  52. (en) bbc.com, « Fulham 1-2 Queens Park Rangers - BBC Sport », sur www.bbc.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  53. (en) bbc.com, « Queens Park Rangers 1-1 Reading - BBC Sport », sur www.bbc.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  54. (pl) sportowefakty.wp.pl, « El. MŚ 2014: Kuszczak i Wszołek powołani do kadry », sur sportowefakty.wp.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  55. (pl) eurosport.onet.pl, « Polska - RPA: Komorowski wyręczył snajperów, jest zastępca Kuby », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  56. (pl) eurosport.onet.pl, « Popis Biało-Czerwonych, Finlandia rozbita we Wrocławiu », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  57. (pl) Dariusz Dobek, « Paweł Wszołek: to mój najlepszy okres w karierze », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  58. (en) fourfourtwo.com, « Adam Nawalka is confident he has made the correct selections after he announced Poland's 28-man preliminary squad for Euro 2016 », sur www.fourfourtwo.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  59. (pl) Robert Błoński, « Uraz Pawła Wszołka », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  60. (pl) eurosport.onet.pl, « Paweł Wszołek złamał rękę, nie zagra na Euro 2016 », sur eurosport.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  61. (pl) ofsajd.onet.pl, « Paweł Wszołek po operacji », sur ofsajd.onet.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  62. (pl) www.dziennikzachodni.pl, « Polska Armenia 2:1! Zwycięska bramka Lewandowskiego », sur www.dziennikzachodni.pl, (consulté le 16 janvier 2017)
  63. « Paweł Wszołek », sur footballdatabase.eu (consulté le 13 janvier 2017)
  64. « Paweł Wszołek », sur fr.soccerway.com (consulté le 13 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]