Paweł Nastula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paweł Nastula Judo pictogram.svg
Paweł Nastula 1998.jpg
Contexte général
Sport pratiqué Judo
Biographie
Nationalité sportive Polonais
Naissance
Lieu de naissance Varsovie
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 0

Paweł Nastula, né le 26 juin 1970 à Varsovie, est un ancien judoka polonais, médaillé d'or aux JO de 1996 d'Atlanta dans la catégorie 90-100 kg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Invaincu depuis les J.O. de 1992 de Barcelone où la médaille lui échappe de peu, jusqu'en 1997. Il restera comme la terreur des tatamis. Digne successeur de son compatriote Waldemar Legien (double champion olympique, légende du judo polonais), il devient en 1996 le deuxième Polonais à monter sur la plus haute marche olympique.

En 2005, Paweł Nastula fait son entrée au Pride Fighting Championship, une organisation japonaise de combat libre où il affrontera des combattants redoutables, notamment Antonio Rodrigo Nogueira, Aleksander Emelianenko et Josh Barnett.

Palmarès MMA[modifier | modifier le code]

5 combats: 1 victoire, 4 défaites[1].
Date Résultat Adversaire Nom de l’événement Méthode Round/Temps
8/24/2008 Défaite Drapeau de la Corée du Sud Yang Dong Yi Sengoku - Fourth Battle TKO Round 2 : 2:15
10/21/2006 Défaite Drapeau des États-Unis Josh Barnett PRIDE 32: The Real Deal Soumission(Toe Hold) Round 2 : 3:04
7/1/2006 Victoire Drapeau du Brésil Edson Drago PRIDE Critical Countdown Absolute Soumission(Armbar) Round 1 : 4:33
12/31/2005 Défaite Drapeau de la Russie Aleksander Emelianenko PRIDE Shockwave 2005 Soumission(Rear Naked Choke) Round 1 : 8:45
6/26/2005 Défaite Drapeau du Brésil Antonio Rodrigo Nogueira PRIDE Critical Countdown 2005 TKO (Coups de poings) Round 1 : 8:38

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Paweł Nastula est élu Sportif polonais de l'année en 1995 et 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Palmarès MMA de Pawel Nastula », sur http://www.sherdog.com, Sherdog.com (consulté le 18 décembre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]