Pavois (marine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En termes de marine, l'origine du mot pavois (mot de même origine que pavillon) est la couverture par l'extérieur des bastingages des vaisseaux (de guerre). Ils étaient à l'origine recouverts de bandes de tissus de couleur les jours de solennité. On parlait alors de pavoiser.

Avec l'adoption des pavillons alphabétiques de code, ceux-ci furent adoptés pour cette ornementation. Par extension, de nos jours et pour les fêtes, on hisse tous les pavillons disponibles dans la mâture, attachés les uns aux autres : c'est ce que l'on nomme le grand pavois.

Le pavois est également la partie prolongeant le bordé de coque au-dessus du pont. Il est surmonté d'une lisse de pavois. Ce pavois peut être en dur ou tubulaire (batayolles). On y trouve des ouvertures : les sabords de décharge qui permettent d'évacuer l'eau présente sur le pont (voir également dalot). Aujourd'hui le pavois sur un bateau a pour des raisons de sécurité une hauteur réglementaire de 1 m.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :