Pavlo Hrabovskyï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pavlo Hrabovskyï
Description de cette image, également commentée ci-après
Pavlo Hrabovskyï
Naissance
Pouchkarne, Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Décès (à 38 ans)
Tobolsk, Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Activité principale
écrivain, poète
Auteur
Langue d’écriture ukrainien

Pavlo Arsenovytch Hrabovskyï (en ukrainien Павло Арсенович Грабовський ; en russe Павел Арсеньевич Грабо́вский ; né le à Pouchkarne (uk), oblast de Kharkiv et mort le à Tobolsk, Sibérie) est un poète, journaliste et révolutionnaire ukrainien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors séminariste à Kharkhiv, il est en 1882 expulsé du séminaire, arrêté et envoyé à Pushkarne pour son implication dans le mouvement populiste Чорний переділ (Partage noir).

Sous surveillance policière, il y essaie en vain de trouver un emploi. La surveillance levée, il peut cependant revenir à Kharkiv où il trouve un poste de correcteur pour un journal local.

En novembre 1885 il fait son service militaire. Mais, continuant à œuvrer pour le mouvement populiste, il est arrêté en 1886 à Orenbourg, et emprisonné une deuxième fois à Kharkiv. Au début de 1888, la condamnation tombe : cinq ans d'exil en Sibérie. Envoyé à Irkoutsk, il y est emprisonné en 1889. Relâché en 1893, il est exilé à Viliuisk, puis Yakutsk (1897-1899), et enfin Tobolsk (1899-1902), où il meurt de maladie pulmonaire.

Œuvre[modifier | modifier le code]

En tant que poète il rejette l'art pour l'art et continuateur de Chevtchenko il se fait le champion d'un art engagé, écrivant principalement des vers politiques et patriotiques.

Il traduit par ailleurs en ukrainien les œuvres de poètes russes (traduction du premier chapitre d'Eugène Onéguine de Pouchkine), européens (traduction du Faust de Goethe), ou encore américains.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Пролісок (Perce-neige) (1894), Lviv
  • З півночі (Du nord) (1896), Lviv
  • Доля (Destin) (1897), Lviv.
  • Кобза (1898), Tchernihiv

Liens externes[modifier | modifier le code]