Pavillon des Briars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le pavillon des Briars

Le pavillon des Briars est un bâtiment situé sur l'île de Sainte-Hélène dans l'Atlantique Sud, célèbre pour avoir hébergé l'Empereur Napoléon Ier durant les deux premiers mois de son exil sur l'île. Bien que sur le territoire du district d'Alarm Forest, il appartient à la France depuis 1959.

Historique[modifier | modifier le code]

Lors de l'arrivée de Napoléon Ier à Sainte-Hélène, celui-ci résidera les premières semaines dans cette maison. Le pavillon était alors la propriété de William Balcombe, qui deviendra le fournisseur de l'Empereur et des autres exilés français lors de leur séjour sur l'île. De nombreux épisodes sont relatés sur le séjour de Napoléon Ier auprès de cette famille, notamment dans les mémoires de la fille cadette, Betsy Balcombe, plutôt espiègle. Le séjour de Napoléon aux Briars, du 18 octobre au 10 décembre 1815, a probablement été une des périodes les moins désagréables de sa captivité[1],[2].

Les Balcombe seront les fournisseurs de Napoléon Ier de 1815 à 1818.

La maison changera par la suite plusieurs fois de propriétaire jusqu'en 1959, date à laquelle Mabel Brookes, propriétaire du pavillon et arrière-petite-fille de William Balcombe, en fait don à la France.

Il est actuellement géré par le Ministère des affaires étrangères.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul Kauffmann, La Chambre noire de Longwood, Coll. « Folio » no 3083, éditions Gallimard, 1998 (ISBN 9782070403271).
  2. Albert Benhamou, L'Autre Sainte-Hélène, autoéditions, 2010 (ISBN 978-0956465405).

Liens externes[modifier | modifier le code]