Pavel Annenkov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pavel Annenkov
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Pavel Vassilevitch Annenkov
Nom de naissance Па́вел Васи́льевич А́нненков
Naissance
Moscou (Empire russe)
Décès
Dresde, Allemagne
Activité principale
critique littéraire, mémorialsite
Auteur
Langue d’écriture Russe,
Genres

Pavel Vassilevitch Annenkov ( en russe : Па́вел Васи́льевич А́нненков) (19 juin 1813 ( dans le calendrier grégorien)[1], Moscou, Dresde) — est un critique littéraire russe, historien de la littérature et mémorialiste[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pavel Annenkov est né à Moscou le 19 juin 1813.

Pavel Annenkov.

Il a été auditeur libre à la faculté d'histoire et de philologie de l'Université d'État de Saint-Pétersbourg. Vers 1832 il fait la connaissance de Nicolas Gogol, et en 1839 du critique Vissarion Belinski. Entre 1840 et 1843 il voyage en Allemagne, en Italie et vit à Paris. Pendant son séjour à Rome il rencontre son ami Nicolas Gogol qui travaille à son roman Les Âmes mortes. Annenkov consacre à ce séjour un chapitre de ses Souvenirs dans lequel il évoque de nombreuses personnalités de cette époque : Nikolaï Stankevitch, Mikhaïl Lermontov, Timofeï Granovski, Alexandre Herzen, Ivan Tourgueniev. Durant les années 1840 il prend une part active aux activités de la Maison de la littérature de Saint-Pétersbourg [4]

Il fait ses débuts dans la publication avec une rubrique Lettres de l'étranger dans la revue «Annales de la Patrie» en 1841.

Annenkov entre dans l'histoire de la littérature russe en fondant la catégorie des critiques spécialisés, les pouchkinistiki , qui, les premiers, ont entamé la critique des œuvres complètes de Pouchkine dans les annees 1855-1857. Ils ont également fourni les documents et références nécessaires à la réalisation d'une biographie complète de Pouchkine. Plus tard ils sont parvenus également a rassembler des données soumises à une censure moins stricte des œuvres du poète. Annenkov publie ainsi son monumental ouvrage Pouchkine à l'époque d'Alexandre Ier en 1874[5]. L'auteur a travaille sur les manuscrits de Pouchkine, des interview de contemporains du poète [6], des articles parus dans la presse de son époque. Ses contemporains ont apprécié l'importance du travail d'Annenkov. Des poètes ont joué un rôle important dans ces recherches sur la vie et l'œuvre de Pouchkine tels Valéri Brioussov, Vladislav Khodassevitch, Anna Akhmatova. Comme Alexandre Droujinine Annenkov est non seulement critique mais aussi narrateur. C'est un auteur très éclectique. Il a aussi tenté de définir et approfondir une théorie esthétique, mais n'y pas arrivé[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Selon d'autres sources 30 juin 1812 ( dans le calendrier grégorien)
  2. C'est le frère aîné du général Ivan Vassilievitch Annenkov
  3. Стихи.ру
  4. Valerian Panaev /Панаев, Валерьян Александрович|В. А. Панаев, V. G Belinski dans les souvenirs des contemporains /В. Г. Белинский в воспоминаниях современников, 2-е изд,‎ , 736 p., Из «воспоминаний». Из главы XXIII …Субботы у И. И. Панаева…
  5. А. С. Пушкин в Александровскую эпоху. СПб., 1874
  6. Par exemple auprès de la sœur du poète Pouchkine Olga Sergueïevna Pavlichtcheva et de son mari Nikolaï Ivanonvitch Pavlichtchev
  7. Ettore Lo Gatto Histoire de la littérature russe des origines à nos jours , Desclée de Brouwer, 1965 , p. 333 et p. 334