Paulus Moreelse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paulus Moreelse
Paulus Moreelse - Zelfportret.jpg

Autoportrait de Paulus Moreelse

Naissance
Décès
Nom de naissance
Paulus Jansz. Moreelse
Nationalité
néerlandaise
(Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies)
Activité
Maître
Élève
Œuvres réputées
Autoportrait (d), Portrait d'une dame inconnue (d), Portrait de Maria d'Utrecht (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Paulus Jansz. Moreelse (Utrecht, 1571 – id., ) est un peintre et architecte néerlandais (Provinces-unies) du siècle d'or. Comme peintre, il réalisa principalement des portraits.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paulus Moreelse est né à Utrecht en 1571. Selon Carel Van Mander, il aurait été pendant deux ans un élève du portraitiste de Delft Michiel Jansz. van Mierevelt, qui lui-même avait été en apprentissage auprès d’Anthonie Van Blocklandt.

Avant 1596, il entreprend un voyage d’étude à Rome en Italie, et y reçoit de nombreuses commandes de portraits. De retour à Utrecht, il y devient membre de la guilde des selliers en 1596 et, en 1611, il prend part à la fondation de la nouvelle guilde de Saint-Luc, dont il devient le premier doyen.

Sa plus ancienne œuvre datée remonte à 1606. Moreelse, portraitiste très couru, reçoit des commandes venant de toute la République. Il exécute des portraits de contemporains et de collègues, aussi bien que de représentants de la noblesse, comme par exemple le duc Christian von Braunschweig-Wolfenbüttel ou la famille Van Voorst d'Utrecht. À côté des portraits, il réalise également des scènes historiques traitées de façon maniériste et, dans les années 1620, des œuvres pastorales, avec des bergers et des bergères.

Appartenant à la même génération qu’Abraham Bloemaert et Joachim Wtewael, il joua tout comme eux un rôle important dans la vie publique de sa ville. Ainsi, lorsqu'en 1618 les gomaristes arrivent au pouvoir à Utrecht, Moreelse devient-il membre du conseil.

Moreelse sera également actif comme architecte : à Utrecht, il dessine la Catharijnepoort (la Porte Sainte-Catherine, 1626, démolie vers 1850), et peut-être aussi la Vleeshuis (la Halle aux Viandes), qui remonte à 1637 et existe encore aujourd’hui ; elle se trouve sur la Voorstraat.

À Utrecht, il enseigne également à la « Tekenacademie » (l’Académie de dessin) et a de nombreux élèves, parmi lesquels Dirck Van Baburen. Il participe par ailleurs, en 1636, à la fondation de l'université de la ville.

Moreelse meurt en 1638, le 6 mars, et est enterré le 19 mars dans la Buurkerk, une église médiévale d’Utrecht qui de nos jours abrite le Museum Van Speelklok tot Pierement. Johannes Moreelse, son fils et son élève, fut peintre lui aussi.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :