Pauline Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pauline Michel
Description de cette image, également commentée ci-après
Pauline Michel, 2017
Naissance (77 ans)
Asbestos (Canada)
Activité principale
Romancière, poétesse, autrice-compositrice, scénariste, dramaturge
Distinctions
Poète officiel du Parlement du Canada (2004-2006)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Roman, poésie, chanson, théâtre, scénario

Œuvres principales

  • Les Yeux d'eau (1975)
  • L’Œil sauvage (1988)
  • Frissons d'enfants (2006)
  • Le Fil invisible (2014)

Pauline Michel, née à Asbestos (Québec) le , est une écrivaine et autrice-compositrice québécoise.

Elle a été notamment Poète officiel du Parlement du Canada, de 2004 à 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pauline Michel a publié plus d'une quinzaine de livres : romans, contes, nouvelles, poésie et théâtre. Elle a aussi composé des dizaines de chansons, pour adultes et pour enfants, dont la plupart sont enregistrées sur disques, en plus d'avoir été scénariste pour la télévision et le cinéma.

Pauline Michel a commencé une carrière dans l'enseignement, avec un baccalauréat en pédagogie de l'Université de Sherbrooke et une licence en lettres de l'Université Laval à Québec. Après avoir publié deux premiers romans (en 1975 et en 1978), elle en tire des chansons qui la font connaître comme auteur-compositeur, surtout après avoir remporté le concours « Québec en chansons » en 1980 et lancé deux albums microsillons la même année. Après la publication du recueil de poésie L’Œil sauvage en 1988, elle fait plusieurs tournées de poèmes et chansons et participe à divers événements littéraires au Québec et en France, notamment la décade de L'Atelier Imaginaire, dans le Sud-Ouest.

Dans les années 1980 et 1990, Pauline Michel travaille beaucoup pour le cinéma et la télévision. Elle contribue à la scénarisation de diverses séries télévisées : You-hou, Animagerie, Télé-Ressources, Le Château des enfants, Hello Moineau, À la Claire Fontaine, Passe-Partout. En 1989, elle gagne le prix Adate pour le scénario de la production multimédia La Poupée abandonnée. Elle participe ensuite comme scénariste, comédienne et chanteuse au film La Caresse d'une ride[1] de Diane Létourneau (ONF, 1996), et comme consultante en scénarisation au documentaire Les Cheveux en quatre de Mireille Dansereau. Elle est enfin conceptrice et co-scénariste de La Maison de Ouimzie, série d'émissions pour enfants produite par Cinar et vendue dans une centaine de pays.

En 2004, à la suite d'un appel de candidatures à travers le pays, Pauline Michel est nommée poète officiel du Parlement du Canada[2]. Elle était le premier auteur francophone et la première femme désignée à cette fonction[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Les Yeux d'eau, Granby, Éditions Gaudet.
  • 1978 : Mirage, Montréal, Éditions Hurtubise HMH, collection « L’Arbre ».
  • 2000 : Le Papillon de Vénus, Hull, Éditions Vents d'Ouest.
  • 2002 : Les Yeux d'eau, réédition en petit format, Montréal, Lanctôt éditeur.
  • 2004 : Mirage, réédition en petit format, Montréal, Lanctôt éditeur.
  • 2009 : Venus Butterfly, traduction du Papillon de Vénus, Fredericton, Broken Jaw Press.
  • 2011 : Les Amants de la dernière heure, coécrit avec Mario Pelletier, Montréal-Paris, Transit.
  • 2014 : Quand l'amour efface le temps, coécrit avec Mario Pelletier (version révisée du précédent), Montréal, Québec-Livres.
  • 2014 : Le Fil invisible, version révisée du Papillon de Vénus, Montréal, Québec-livres.
  • 2015 : La Vie de Flavie, T.1, Aïe j'existe !, roman pour enfants, Montréal, Hurtubise.
  • 2016 : La Vie de Flavie, T.2, À la recherche de Jean perdu, roman pour enfants, Montréal, Hurtubise.
  • 2017 : La quête de la fille disparue, coécrit avec Mario Pelletier, Montréal, Fides.
  • 2020 : J'éclate ! Ma famille pop-corn, Montréal, Les heures bleues.

Poésies[modifier | modifier le code]

  • 1988 : L'Œil sauvage, poésie, Mont-Saint-Hilaire, Publications Chant de mon pays.
  • 2002 : « Tu es lumière et tu retourneras en lumière », Le des poètes du Québec (collectif), Montréal, Trait d'Union.
  • 2006 : Funambule / Tightrope, édition bilingue, Fredericton, Broken Jaw Press.
  • 2016 : Les Fées insomniaques, Trois-Rivières, Écrits des Forges.

Contes et nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Cannelle et Pruneau dans les feuilles de thé, « Les contes Passe-Partout », Montréal, Télé-Québec.
  • 2006 : Frissons d'enfants / Haunted Childhoods, nouvelles, édition bilingue, Montréal, XYZ éditeur.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Au fil de l’autre, Montréal, Duchesne éditeur.

Chansons[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Hello Moineau, chansons pour enfants, Mont-Saint-Hilaire, Publications Chant de mon pays.
  • 2000 : Le Tour du monde, chansons pour enfants, Mont-Saint-Hilaire, Publications Chant de mon pays.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Au cœur d’la vie, disque microsillon, 11 chansons avec musique de Marie Bernard.
  • 1980 : Contrastes, disque microsillon, 10 chansons, musique de P. Michel, M. Bernard et autres.
  • 1981 : Le Chat, microsillon de la série télévisée « Animagerie » de Radio-Canada. Textes de Pauline Michel, musique de Ginette Bellavance.
  • 1985 : Hello Moineau, microsillon de la série pour enfant diffusée dans plusieurs pays. Textes de Pauline Michel, musique de Roger Lesourd.
  • 2000 : Le Tour du monde, disque CD, 12 chansons pour enfants, musiques de Pauline Michel, Roger Lesourd et autres.
  • 2000 : Le Tour du monde, chansons sur vidéos VHS et DVD, Montréal, Distribution Guy Cloutier.

Prix, bourses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1975/1977 : subvention du ministère des Affaires culturelles du Québec pour la pièce de théâtre Les Sens ensorceleurs.
  • 1980 : Premier prix du concours « Québec en chansons » (ex-æquo avec Sylvie Tremblay).
  • 1989 : Prix Adate à Productions 89 pour le scénario La Poupée abandonnée.
  • 1989 : bourse de l’Ambassade du Canada à Paris pour la tournée de l’Atelier imaginaire dans le Sud-Ouest de la France.
  • 2004 : nomination comme poète officiel du Parlement du Canada, pour un mandat de deux ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Œuvres | La Cinémathèque québécoise », sur collections.cinematheque.qc.ca (consulté le )
  2. « Poète officiel du Parlement, avez-vous dit? », sur ledevoir.com,
  3. « Le poète officiel du Parlement », sur www.lop.parl.gc.ca (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]