Pauline Alphen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alphen.
Pauline Alphen
Description de cette image, également commentée ci-après
Pauline Alphen en 2011
Naissance 1961
Rio de Janeiro, Drapeau du Brésil Brésil
Activité principale
Distinctions
Cuiabá Film and Video Festival Best Screenplay (2005)
Prix Imaginales des collégiens (2010)
Prix Elbakin.net du meilleur roman fantasy français Jeunesse (2010)
Auteur
Langue d’écriture Français, Portugais
Genres

Œuvres principales

  • Le Journal d'un enfant aujourd'hui au Brésil
  • Les Éveilleurs

Pauline Alphen est une auteur franco-brésilienne, née à Rio de Janeiro au Brésil en 1961. Elle a remporté le prix Imaginales des collégiens[1] et le prix Elbakin.net du meilleur roman fantasy français jeunesse[2], en 2010, pour Salicande, tome 1 de sa série Les Éveilleurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pauline Alphen est née d'un père français et d'une mère brésilienne et a passé sa vie entre la France et le Brésil. Le mélange de ses deux cultures et ses voyages la conduisent à des études de journalisme et d'histoire, qu'elle a effectuées au Brésil. Elle devient ensuite traductrice et auteur[3]. De retour en France en 1988, elle publie en 2004, Le Journal d'un enfant aujourd'hui au Brésil et continue d'écrire aujourd'hui avec, entre autres, sa série Les Éveilleurs.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livres en français[modifier | modifier le code]

Livres en portugais[modifier | modifier le code]

  • A odalisca e o elefante (1998) - Companhia das Letras
  • Do outro lado do Atlântico (2003) - Companhia das Letras
  • A porta estava aberta (2007) - Companhia das Letras
  • Cabeça de Sol (2008, avec son frère Jean-Claude R. Alphen) - Rocco

Scénario[modifier | modifier le code]

  • O Diabo a Quatro (2004), (coécrit avec Alice de Andrade, Joaquim Assis, Claudio Macdowell, Jacques Arhex et Jean-Vincent Fournier), réalisé par Alice de Andrade

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]