Paulias Matane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique image illustrant la Papouasie-Nouvelle-Guinée
Cet article est une ébauche concernant la politique et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sir Paulias Matane
Image illustrative de l'article Paulias Matane
Fonctions
Gouverneur général de
Papouasie-Nouvelle-Guinée

(6 ans 5 mois et 14 jours)
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Michael Somare
Prédécesseur Jeffrey Nape (intérim)
Sir William Skate
Successeur Jeffrey Nape (intérim)
Sir Michael Ogio
Biographie
Nom de naissance Paulias Nguna Matane
Date de naissance (85 ans)
Lieu de naissance Nouvelle-Bretagne orientale
Nationalité Papou-néo-guinéenne

Paulias Matane
Gouverneurs généraux de Papouasie-Nouvelle-Guinée

Sir Paulias Matane (né en 1931), ancien fonctionnaire de carrière, fut Gouverneur général de Papouasie-Nouvelle-Guinée du 29 juin 2004 au 13 décembre 2010.

Il fut élu à ce poste par le Parlement le 27 mai 2004, recevant 50 voix, alors que son adversaire Pato Kakeraya recevait 46 voix. La tentative d'élire un gouverneur-général avait échoué à plusieurs reprises pendant six mois avant l'élection de Matane pour des raisons constitutionnelles sur le procédé de nomination; bien que Matane ait été jugé apte, la polémique continue, car Kakaraya avait apporté une pétition à la cour suprême de Papouasie-Nouvelle-Guinée pour infirmer l'élection[1].

Sa réélection à un second mandat en 2010 fut tout aussi controversée. Le premier ministre et le speaker (président du Parlement) étaient en désaccord quant à la procédure de nomination, et Matane fut nommé par le gouvernement du premier ministre Michael Somare, qui invoqua l'article 87(5) de la Constitution, arguant que Matane disposait clairement du soutien d'une majorité de députés, et qu'un vote à bulletin secret n'était donc pas requis[2].

Le 10 décembre, sa nomination fut invalidée par les tribunaux, et il quitta ses fonctions le 13[3]. Sir Michael Ogio lui succéda[4].

Paulias Matane a écrit beaucoup de livres en un anglais délibérément extrêmement simple, se concentrant en partie sur ses propres voyages d'outre-mer, afin de persuader les Papou-Néo-Guinéens que les livres sont une source utile d'information et qu'ils ne devraient pas les considérer comme quelque chose seulement pour des étrangers.[réf. nécessaire]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Post Courier, 31 mai 2004
  2. (en) "Sir Paulias Matane returns as PNG's Governor General amid controversy", The National, 28 juin 2010
  3. (en) "Sir Paulias Matane jokes about his removal", Post Courier, 16 décembre 2010
  4. (fr) "Michael Ogio élu Gouverneur général de Papouasie-Nouvelle-Guinée", ABC Radio Australia, 17 janvier 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]