Paule Maurice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paule Maurice
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Paule Charlotte Marie Jeanne MauriceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Genre artistique

Paule Maurice, née à Paris le et morte dans cette même ville le , est une compositrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle fait ses études musicales au Conservatoire national supérieur de Paris. Elle suit les cours de Jean Gallon (harmonie), Noël Gallon (contrepoint et fugue) et Henri Busser (composition)[1]. Répétitrice de Jean Gallon dès l'âge de 23 ans, elle forme de nombreux élèves, dont plusieurs sont à leur tour devenus professeurs au conservatoire de Paris. À partir de 1942, elle est titulaire d'une classe de déchiffrage[2].

Créatrice de plusieurs œuvres pour saxophone dont les célèbres Tableaux de Provence pour saxophone et piano[3], elle est également l'auteur, avec son mari Pierre Lantier d'un traité d’harmonie[1].

Principales compositions musicales[modifier | modifier le code]

  • Symphonie (1939)[4]
  • Concerto giocoso pour piano et orchestre (1950)
  • Concerto pour piano et orchestre (1955)
  • Cosmorama (commande de l'État)
  • Idylle exotique
  • L'Embarquement pour Cithère (commande de l'État)
  • Quartier latin
  • Tourisme
  • Night Club chez Belzébuth
  • Tableaux de Provence, suite pour saxophone et orchestre (1948-1955)
  • Quatuor de flûtes
  • Quatuor à cordes
  • Trio pour anches
  • Suite pour 2 pianos (9 pièces)
  • Variations pour piano
  • 5 Pièces pour piano (Ed. Durand)
  • 9 Pièces pour piano (Ed. Leduc)
  • 6 Pièces pour piano (Ed. P. Noël)
  • 5 Préludes pour piano (Ed. Fongères)
  • 3 Pièces violon piano (Ed. Noël)
  • Mélodies (NOËL)
  • Les Caprices de Marianne
  • On ne badine pas avec l'amour
  • Watheau
  • Patounet
  • Pièces pour flûte
  • Pièces pour saxophone
  • Pièces pour clarinette
  • Chœurs Mélodies

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « MAURICE Paule », sur henry-lemoine.fr (consulté le ).
  2. a et b (en) Anthony Jon Moore, « Who is Paule Maurice? Her relative anonmity and its consequences » [PDF], sur fau.digital.flvc.org
  3. Jean-Pierre Thiollet, « Paule Maurice  », dans Sax, Mule & Co, H & D, (ISBN 2 914 266 03 0), p. 151.
  4. « Prix de Rome 1930-1939 », sur musimem.com (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]