Paula Ingabire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paula Ingabire
Illustration.
Fonctions
Ministre rwandaise des TIC et de l'Innovation
En fonction depuis le
(1 an, 7 mois et 16 jours)
Premier ministre Édouard Ngirente
Gouvernement Ngirente
Prédécesseur Jean-Philbert Nsengimana
Biographie
Nom de naissance Paula Ingabire
Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Kenya
Nationalité Rwandaise
Diplômée de Massachusetts Institute of Technology
Université du Rwanda

Paula Ingabire, née le 24 janvier 1983, est une femme politique rwandaise. Depuis le , elle est ministre de l'Information et des communications, de la technologie et de l'Innovation.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Passionnée de technologie, elle a occupé le poste de directrice des technologies de l'information et de la communication au sein du Conseil du développement du Rwanda . Puis, elle a été à la tête de la Cité de l'innovation de Kigali[1],[2],[3].

Elle a rejoint le cabinet remanié du président Paul Kagame qui a réduit le nombre de membres du cabinet de 31 à 26. Le cabinet est composé à 50 % de femmes, ce qui fait du Rwanda, avec l'Éthiopie, les deux seuls pays africains où l'égalité des sexes est assurée au sein de leur gouvernement[4],[5],[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Collins Mwai, « Kagame reshuffles Cabinet, women take up more slots », The New Times, Kigali,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Jean de la Croix Tabaro, « Rwanda Gets New 50-50 Gender Cabinet, Fewer Ministers », KTPress Rwanda, Kigali,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2018)
  3. (en) Jean Pierre Afadhali, « Rwanda seeks investor for tech city », The East African, Nairobi,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Athan Tashobya, « Cabinet reshuffle : How social media reacted », The New Times,‎ (lire en ligne)
  5. Romain Gras, « Rwanda : ces femmes d’influence qui incarnent la parité », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  6. « Rwanda. Gouvernements », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]