Paul del Abbaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Paul del Abbaco
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Prato (?)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
FlorenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Paolo DagomariVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Paul del Abbaco (en italien, Paolo dell'Abbaco) (né v. 1281 ou 1282[1], possiblement à Prato, en Toscane - mort selon les sources en 1367[2] ou plus tard, v. 1373[1] ou 1374[3],[4]) est un géomètre, astronome et poète florentin du XIVe siècle. On ne connaît de lui que quelques poésies très en dessous de celles de Dante, de Pétrarque, ses contemporains.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Paul del Abbaco rédigea vers 1339 un traité de géométrie intitulé Trattato di tutta l'arte dell'abacho (Traité complet de l'art de l'abaque), dont le manuscrit est conservé à la Bibliothèque nationale centrale de Florence[5]. Une édition complète des passages concernant l'astronomie fut publiée en 1662 à Florence, sous le titre : Pratricha d'astorlogia dal Codici. Cet ouvrage a été réédité de nos jours par l'Université de Sienne (Università degli studi di Siena) avec une introduction par Brunetto Piochi (Sienne, 1985), dans les Cahiers du Centre d'études sur les mathématiques médiévales n° 14 (Quaderni del Centro studi della matematica medioevale).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Warren Van Egmond, New light on Paolo dell'Abbaco, dans Annali dell'Istituto e museo di storia della scienza di Firenze, t.2, 1977, p. 3-21.
  • Brunetto Piochi, Il Trattato di Paolo dell'Abbaco, dans Annali dell'Istituto e museo di storia della scienza di Firenze, t.9, 1984, p. 21-40.

Sources[modifier | modifier le code]

« Paul del Abbaco », dans Charles Weiss, Biographie universelle, ou Dictionnaire historique contenant la nécrologie des hommes célèbres de tous les pays, 1841 [détail de l’édition].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « DAGOMARI, Paolo », sur www.treccani.it (consulté le 21 mars 2016)
  2. Giovanna Murano, « “ Nella invenzione della quale molto pensai ”. Libri e autografi del matematico ed astronomo fiorentino Paolo dell’Abbaco († 1367) », Archives Internationales d'Histoire des Sciences, vol. 65,‎ , p. 55–75 (ISSN 0003-9810, DOI 10.1484/J.ARIHS.5.109829, lire en ligne)
  3. « Fondazione Istituto Internazionale di Storia Economica F. Datini - Zibaldone pratese », sur www.istitutodatini.it (consulté le 21 mars 2016)
  4. « Paolo dell'Abbaco », sur Project Gutenberg (consulté le 21 mars 2016)
  5. Fonds principal, II.IX.57 — Manuscrits du XIVe siècle

Liens externes[modifier | modifier le code]