Paul de Sémant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul de Sémant
Image dans Infobox.
La Prise de la Bastille, caricature boulangiste pour La Bombe (1889).
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Paul de Sémant, de son vrai nom Paul Cousturier, né le à Neuvy-le-Roi (Indre-et-Loire) et mort en 1915, est un auteur et un illustrateur de livres pour enfants et pour la presse humoristique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté l'armée, Paul Cousturier vit d'expédients[1].

Pendant la crise boulangiste, il est l'un des principaux animateurs des comités socialistes-boulangistes du 13e arrondissement de Paris. En 1889-1890, il dessine et dirige La Bombe, un hebdomadaire satirique boulangiste financé par le Comité républicain national[1].

Lors des élections municipales de 1890, le député Paulin-Méry choisit Cousturier pour être le candidat des boulangistes dans le quartier de la Maison-Blanche face au conseiller sortant, le radical Ernest Rousselle. L'avocat Nicolas Hornbostel, initialement pressenti avant d'être écarté pour avoir refusé de payer 5 000 francs, soutient alors la candidature dissidente de Fénoul, qui mène campagne avec violence contre Cousturier, qu'il accuse d'avoir tenu une maison close à Anvers et d'avoir commis des escroqueries[2]. Avec 2 075 voix contre 2 576 au premier tour, Cousturier parvient à mettre Rousselle en ballotage, mais il est battu au second tour (avec 2 253 suffrages, contre 2 939 au sortant)[3].

Paul de Sémant a illustré des livres du capitaine Danrit et de Théodore Cahu. Il est également l'auteur du titre de La Vie en culotte rouge et a collaboré à la revue Le Monde moderne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Texte de Paul de Sémant
  • Deux enfants sous la Révolution (1780-1797), illustrations de Clérice, Paris, Flammarion
Texte et illustrations par Paul de Sémant
Illustrations de Paul de Sémant
  • Théodore Cahu : Du Guesclin, Jeanne d'Arc, Bayard, Le conscrit de 1870
  • Capitaine Danrit : Histoire d'une famille de soldats 3 volumes : Jean Tapin ; Filleul de Napoléon ; Petit marsouin
  • Capitaine Danrit : La Guerre de demain (1888-1896)
  • Lt. Burkard : Le quatrième Zouaves et les zouaves de la Garde. Flammarion ca 1890
  • Edgar Monteil : Mémoires de jeunesse de Benjamin Canasson, notaire. Jouvet et Cie Editeurs 1897
  • Caricatures du journal La Bombe, 1889-1890

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Joly, Dictionnaire biographique et géographique du nationalisme français (1880-1900), Paris, Honoré Champion, coll. « Dictionnaires & References », , 696 p. (ISBN 978-2852037861).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Joly 2000, p. 366.
  2. Joly 2000, p. 439.
  3. Ernest Gay, Nos édiles, Paris, La Nouvelle revue française illustrée, , 544 p. (lire en ligne), p. 264.