Paul de Roux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Paul Roux.
Paul de Roux
Naissance
Nîmes, Gard
Décès (à 78 ans)
Activité principale
Poète, prosateur, diariste, traducteur
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Paul de Roux, né à Nîmes le 16 septembre 1937, et mort le 28 août 2016 à Marseille, était un écrivain, poète et traducteur français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il travailla dans les services encyclopédiques de diverses maisons d’éditions, notamment les Éditions Robert Laffont pour le Nouveau Dictionnaire des œuvres de tous les temps et tous les pays (1994) dont il était le rédacteur en chef.

En 1969 il a fondé la revue littéraire La Traverse en compagnie de quelques amis comme Henri Thomas, Bernard Noël, Georges Perros, Pierre Leyris, Jean Queval, et à laquelle se sont joints des poètes et/ou écrivains comme André Dhôtel, Roger Munier ou Pierre-Albert Jourdan

Depuis 1980, il a publié de nombreux recueils de poèmes chez Gallimard, Le Temps qu'il fait, L'Alphée, etc., cinq volumes de carnets, le roman Une double absence et plusieurs écrits sur la peinture (monographies sur Fantin-Latour, Ingres et Pissarro).

On lui doit une traduction en français de Hyperion de Keats.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages littéraires[modifier | modifier le code]

  • Entrevoir, Gallimard, 1980
  • Le Couloir, L'Apprentypographe, Belgique, 1984
  • Les Pas, Éditions de l’Alphée, 1984
  • Au jour le jour, carnets 1974-1979, Le Temps qu’il fait, 1986
  • Le Front contre la vitre, Gallimard, 1987
  • Au jour le jour II, Les intermittences du jour, carnets 1984-1985, Le Temps qu’il fait, 1989
  • Poème des saisons (avec des dessins de Gabrielle de Roux), Le Temps qu’il fait, 1989
  • Poèmes de l'aube, Gallimard, 1990
  • Bestiaire familier (avec des photographies de Monique Tirouflet), Le Temps qu’il fait, 1992
  • La Halte obscure, Gallimard, 1993
  • Visites à Simon Vouet, Deyrolle, 1993
  • Le Soleil dans l'œil, Gallimard, 1998
  • Une double absence (roman), Gallimard, 2000
  • Paysage en cours, Atelier La Feugraie, 2000
  • Allers et retours, Gallimard, 2002
  • Au jour le jour III, carnets 1985-1989, Le Temps qu’il fait, 2002
  • À la dérobée, poèmes, Gallimard, 2005
  • Au jour le jour, IV, carnets 1989-2000, Le Temps qu’il fait, 2005
  • Au jour le jour 5, carnets 2000-2005, préface de Gilles Ortlieb, Le Bruit du temps, 2014
Réédition
  • Entrevoir suivi de Le Front contre la vitre et de La Halte obscure, Poésie/Gallimard, 2014

Livres d'artistes à tirage limité[modifier | modifier le code]

  • Nuages, illustrations de Jean-Marie Queneau, Editions de la Goulotte, 1994.
  • Cycladique ancien, illustrations de Jacques Bibonne, Editions de la Goulotte, 1999.
  • Aperçus, illustrations de Benoît de Roux, Au Petit Poète Illustré, 2004.

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Fantin-Latour, figures et fleurs, Herscher, 1995
  • Pissarro, villes et campagnes, Herscher, 1995
  • Ingres, Herscher, 1996

Traduction[modifier | modifier le code]

  • Hyperion de John Keats (traduit par Paul de Roux), La Dogana, Genève, 1989 ; réédition en 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde 14 septembre 2016

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]