Paul da Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul da Silva
Description de l'image Paul da Silva - 4M Tunis (2012).jpg.
Naissance (29 ans)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Développeur chez CCM Benchmark et consultant indépendant

Paul da Silva est un hacktiviste français, ancien président et porte-parole du parti pirate français. Il est aujourd'hui développeur chez CCM Benchmark et consultant indépendant et participe régulièrement à des conférences sur le thème de la sécurité informatique[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Paul da Silva est un blogueur, entrepreneur qui a travaillé dans le journalisme informatique pendant près de 5 ans en tant que pigiste puis journaliste dans diverses rédactions[2]. À la fin de son DUT informatique, il a créé la société MMIX productions qui lance un site spécialisé dans l'Internet solidaire.

Il a travaillé en qualité de développeur spécialisé en PHP dans une SSII[3]. En 2012, il est développeur chez CCM Benchmark.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Paul da Silva rejoint le Parti pirate[Quand ?]. En 2010, il est nommé porte-parole du parti[4] puis est élu président[5]. Il a démissionné du poste de président du Parti pirate et de ses responsabilités au Parti pirate international le , après un désaccord au sein de la formation politique[6],[7].

Il a rédigé une lettre ouverte au ministre chargé du numérique[8], Éric Besson lorsque ce dernier voulait faire fermer le site WikiLeaks (hébergé en France sur les serveurs OVH[9]) sans décision de justice. Cette lettre ouverte servant à rappeler au ministre qu'il était interdit de fermer un site sans décision de justice[réf. nécessaire].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Paul da Silva s'est fait tatouer le logo copyleft sur l'épaule droite, le [10], à la suite d'un jeu sur Twitter. Pour Paul, ce tatouage implique que toutes ses productions seront désormais sous licence libre[11].

Paul da Silva est l'auteur de Piratons la Démocratie, un livre sorti le chez InLibroVeritas[12]. Celui-ci est publié sous licence Creative Commons by (paternité)[13] chez eux mais en CC0 partout ailleurs, InLibroVeritas n'autorisant pas le CC0.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Introduction à la conférence WebInLorient 2012 La sécurité des données : quels enjeux, quelles méthodes ? par Paul Da Silva
  2. « Publications », sur le site de Paul da Silva
  3. « Curriculum vitæ », sur le site de Paul da Silva [PDF]
  4. « Interview : Paul Da Silva porte parole du Parti Pirate », sur le blog Plug'n Geek,
  5. « Interview de Paul Da Silva, porte-parole du Parti Pirate », sur le site Poli*Geek [vidéo]
  6. « Je démissionne du Parti Pirate », sur le site de Paul da Silva,
  7. « Paul Da Silva démissionne de la présidence du Parti Pirate », sur Numerama,
  8. « Lettre ouverte à Eric Besson ministre de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique », sur le blog du partipirate.org,
  9. « Wikileaks : suite aux menaces d'Eric Besson OVH saisit la justice », sur le site L'Informaticien,
  10. « Le premier humain sous licence libre ? », sur le site de Paul da Silva,
  11. « Mon nouveau statut d’Homme libre », sur le site de Paul da Silva,
  12. « Piratons la démocratie est (enfin) disponible en version papier », sur le site de Paul da Silva,
  13. « Un bouquin crowdfundé sous licence libre ? », sur le site de Paul da Silva,

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]