Paul Wormser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wormser.
Paul Wormser
L'équipe de France à l'épée,troisième du tournoi olympique en 1936(G. à D. Philippe Cattiau, Georges Buchard, Henri Dulieux, et Paul Wormser).
L'équipe de France à l'épée,
troisième du tournoi olympique en 1936
(G. à D. Philippe Cattiau, Georges Buchard, Henri Dulieux, et Paul Wormser).
Contexte général
Sport pratiqué escrime
Arme épée
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance
Lieu de naissance Colmar
Décès (à 39 ans)
Lieu de décès Sainte-Radegonde
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1

Paul Wormser (né le à Colmar, mort le à Sainte-Radegonde) est un escrimeur français maniant l'épée, médaillé olympique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université de Strasbourg, gaucher, il devient Champion de France en 1927, et il remporte la même année une médaille d'or au Tournois international universitaire de Rome (tout en terminant deuxième par équipes)[1]. En novembre 1929, il est champion d'Alsace par équipe avec Mulhouse[2].

En septembre 1931, il remporte le Tournois des Trois-Épis à l'épée, avec la section d'escrime des Sports Réunis de Colmar[3].

Paul Wormser participe ensuite à l'épreuve collective d'épée lors des Jeux olympiques d'été de 1936 à Berlin, où il remporte une médaille de bronze.

Il est mort fusillé par les nazis avec d'autres résistants, lors du massacre de Sainte-Radegonde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Tribune juive, n°37, 16 septembre 1927, p.570.
  2. Paris-Soir, 1er décembre 1929.
  3. L'Action française, 5 septembre 1931, p.6.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]