Paul Wild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un astronome suisse
Cet article est une ébauche concernant un astronome suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wild.
Paul Wild
Paul Wild Universität Bern 2006.jpg

Paul Wild

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
BerneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Parentèle
Jakob Oberholzer (d) (grand-père (d))Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Paul Wild (prononcé vilt) (né le 5 octobre 1925 et mort le 2 juillet 2014 à Berne) est un astronome suisse qui découvrit plusieurs comètes et supernovae et de nombreux astéroïdes. Il ne doit pas être confondu avec le radioastronome australien John Paul Wild (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Après des études à Zurich en Suisse, Paul Wild travailla au California Institute of Technology (Caltech) à Pasadena aux États-Unis. Sous le tutorat de Fritz Zwicky, il rechercha des galaxies et des supernovas de 1951 à 1955.[1]

Il fut directeur de l'Institut d'astronomie de l'université de Berne de 1980 à 1991. Il effectuait donc ses observations à l'observatoire Zimmerwald.

Le professeur Wild découvrit plusieurs comètes, dont les comètes périodiques 63P/Wild, 81P/Wild, 86P/Wild et 116P/Wild. Il travailla avec Fritz Zwicky.

Il découvrit également un grand nombre d'astéroïdes, dont notamment l'astéroïde Apollon (1866) Sisyphe et les astéroïdes Amor (2368) Beltrovata et (3552) Don Quichotte.

Il découvrit 41 supernovae (plus 8 codécouvertes), débutant avec SN 1954A, la plus récente étant SN 1994M.

Liens externes[modifier | modifier le code]