Paul Wamo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Wamo
Description de l'image Paul Wamo.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Paul Wamo Taneisi
Naissance (35 ans)
Lifou, Flags of New Caledonia.svg Nouvelle-Calédonie
Activité principale Conteur,compositeur
Activités annexes Écrivain
Genre musical Rap, slam, kanéka
Années actives Depuis 2006
Site officiel www.paul-wamo.com

Paul Wamo est un écrivain conteur slameur kanak né sur l'île de Lifou en 1981. Acteur incontournable de la scène artistique de Nouvelle-Calédonie, il s'illustre par son maniement habile et expressif des mots, à l'oral comme à l'écrit. Il est installé en France métropolitaine depuis 2015 [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Wamo Taneisi est né le 9 novembre 1981 en Nouvelle-Calédonie, d'un père Instituteur, chef de clan Nang dans le district de Wetr sur l'île de Lifou, et d'une mère, employée de grande surface. Troisième d'une fratrie de cinq enfants, il grandit dans le quartier populaire de Rivière salée, en lisière de Nouméa.

Touché par sa condition de déraciné, le jeune Paul, de nature introverti, trouve dans l’écriture un moyen d’expression salutaire. Il écrit ses premiers textes au lycée Jules Garnier en côtoyant des amis rappeurs. Puis il fait des études en « Langues et Cultures Régionales » à l' Université de la Nouvelle-Calédonie [2],[3].

En 2006, il publie son premier recueil de poèmes Le pleurnicheur, dont le titre fait référence aux premiers cris que poussent le nouveau-né [4].

En qualité de professeur de la langue kanak Drehu, il enseigne dans plusieurs établissements scolaires de Nouméa.

En parallèle, il anime des ateliers d’initiation à la pratique du slam et arpente les scènes locales, régionales et internationales : festival Étonnants Voyageurs, Salon du livre de Paris, Festival des arts du Pacifique

En 2007, Il prend la décision de se consacrer entièrement à son art et renonce à sa carrière d'enseignant.

Il associe la musique à ses textes et publie, en 2008, son premier livre CD intitulé J’aime les mots [5].

Figure emblématique, toute générations et toutes communautés confondues, en Nouvelle-Calédonie, il crée les deux spectacles :

  • Shok ?! présenté pour la première fois en 2011 par Paul WAMO, entouré de la troupe traditionnelle du Wetr et de la compagnie Nyian. Un spectacle qui mêle textes engagés, danse traditionnelle et contemporaine kanak. Dans le même élan, son épouse Léna Wamo et lui créent une association du même nom dont le but est d’accompagner les artistes et compagnies émergentes de Nouvelle-Calédonie[6],[4].
  • EkoooO en 2013. Un spectacle réalisporno et du centre culturel Tjibaou, où il le présente en septembre pour la première fois. Cette performance solo est également présentée au Musée du quai Branly dans le cadre de l’exposition Kanak l’art est une parole [7],[8].

Dans le cadre de l'exposition, avec plusieurs artistes, il participe à l'album K Muzik, en octobre 2013. Cet album fera l'objet d'une belle médiatisation qui inscrit Paul Wamo en chef de file du slam local [9],[10],[11].

La même année, il rencontre Christian Bordarier, qui lui propose de l'accompagner pour le développement d’un EP en France hexagonale. Il collabore également avec David Leroy, auteur de Daddy DJ, qui compose son titre électro funk kanéka Aemoon, primé au Festival de La Foa [12],[13].

Défini comme un artiste hors catégorie, les médias le décrivent tour à tour comme un poète, slameur, conteur d'une grande sensibilité [14],[15].

Issu de la scène slam, de la performance scénique, Paul Wamo enchaîne des prestations remarquées par les médias nationaux, et se produit l'année suivante au Babel Med sur le stand du POEMART (le Pôle d'Exportateur de la Musique et des Arts de Nouvelle-Calédonie) [16],[17],[18].

Depuis 2015, son épouse et lui sont installés en France hexagonale. Désireux de rencontrer un large public, Paul Wamo participe à de nombreux projets artistiques autour de l’écriture et de l’oralité. Il intervient aussi bien dans la rue, que dans les écoles et lors de manifestations culturelles dans les villes de France et d'ailleurs [19],[2],[20].

Ses contributions littéraires et musicales[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

2006 : Le Pleurnicheur – éditions L’Herbier de feu

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2014 : SOL son premier EP en autoproduction. Réalisé par Lionel Gaillardin et enregistré au Studio Bonzaï à Paris.

Au mois de juillet, son clip, Aemoon, mis en musique par David Leroy et en image par Théo Quillier, remporte deux prix au festival de La Foa [12],[13].

  • 2013 : K Muzik le meilleur de la musique kanak contemporaine - Poemart/Absilone/Socadisc. Un album de 14 titres avec Boagan, Gulaan, Jean-Philip Ihnomadra, Ykson, Les Danseurs Du Wetr Kréation et Paul Wamo.
  • 2008 : J'aime les Mots – éditions L’Herbier de feu /Grain de sable. Un livre-cd contenant les textes et photos de Paul Wamo, ainsi qu'un disque de 17 titres.

Prestations scéniques et résidences[modifier | modifier le code]

2016

Spectacle de restitution de résidence 3 Saisons prévu au Théâtre de la Coupe d'Or le 27 mars [21].

2015

2014:

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le poète kanak Paul Wamo revient à Paris », sur www.actualitte.com (consulté le 1er février 2016)
  2. a et b « Paul Wamo, le poète kanak qui veut faire un long voyage », sur www.lexpress.fr (consulté le 2 février 2016)
  3. « Paul Wamo - Île en île », sur Île en île (consulté le 2 février 2016)
  4. a et b « Rencontre avec le poète et slameur Kanak Paul Wamo - Toutelaculture », sur Toutelaculture (consulté le 2 février 2016)
  5. « J'aime les mots de Paul Wamo - L'Herbier de Feu - Slam - Pacific Book'In - Librairie en ligne Nouméa », sur Pacific Bookin (consulté le 8 février 2016)
  6. « ...ÉkoooO... », sur www.adck.nc (consulté le 2 février 2016)
  7. « Paul Wamo : l'ancêtre sans âge », sur Nous, laminaires (consulté le 2 février 2016)
  8. « EkoooO de Paul Wamo », sur http://lechapito.unblog.fr/, (consulté le 8 février 2016)
  9. « "Art Kanak dispersé" », sur France Musique (consulté le 8 février 2016)
  10. « La scène calédonienne au quai Branly », sur leparisien.fr (consulté le 8 février 2016)
  11. « Kaneka : le son kanak », sur www.telerama.fr (consulté le 8 février 2016)
  12. a et b Paul WAMO, « Le clip "AEMOON" », (consulté le 8 février 2016)
  13. a et b « Aemoon emporte le morceau | Les Nouvelles calédoniennes », sur www.lnc.nc (consulté le 8 février 2016)
  14. « Paul Wamo : l'ancêtre sans âge », sur Nous, laminaires (consulté le 8 février 2016)
  15. « BLOIS Calédonie poésie - 06/10/2015, Blois (41) - La Nouvelle République », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le 8 février 2016)
  16. « Kaneka : le son kanak », sur www.telerama.fr (consulté le 2 février 2016)
  17. « Les Inrocks - Le monde des musiques du monde (20) », sur Les Inrocks (consulté le 2 février 2016)
  18. « Babel Med Music : Prix France Musique des Musiques du Monde 2014 », sur France Musique (consulté le 2 février 2016)
  19. « Actualités | Poemart », sur www.poemart.nc (consulté le 8 février 2016)
  20. « Le poète et chanteur kanak, Paul Wamo, à la rencontre du public parisien », sur outre-mer 1ère (consulté le 8 février 2016)
  21. Photo J. B, « Paul Wamo a fait voyager les écoliers », sur SudOuest.fr (consulté le 8 février 2016)
  22. « Paul Wamo - En Résidence d'artiste pour rencontrer les saisons Rochefort Océan - Actualités - Communauté d'agglomération de Rochefort Océan », sur www.agglo-rochefortocean.fr (consulté le 8 février 2016)
  23. « Extrait 2 : Pourquoi sommes-nous dans cet état ? », sur Vimeo (consulté le 8 février 2016)
  24. Oréalys, « Paul WAMO | Le Marathon des mots Toulouse | du 26 au 29 juin 2014 », sur www.lemarathondesmots.com (consulté le 8 février 2016)
  25. Super Utilisateur, « Etablissement Liberté - Bamako - Mali », sur www.libertebko.org (consulté le 8 février 2016)
  26. « On est là ! | C2 », sur lec2.fr (consulté le 8 février 2016)
  27. « Festival des OUTRE-MERS », sur www.festival-outremers.com (consulté le 8 février 2016)
  28. « Paul Wamo. Le Kanak ému par les Penn Sardin », sur Le Telegramme (consulté le 8 février 2016)
  29. « Paul Wamo en percussion de mots », sur outre-mer 1ère (consulté le 8 février 2016)
  30. « La littérature océanienne jette l’ancre à Rochefort-sur-Mer », sur Rue89 (consulté le 8 février 2016)