Paul Van Stalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Van Stalle
Paul Van Stalle.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Activité

Paul Van Stalle (1908-1995) est un homme de théâtre belge. Il est, avec Joris d'Hanswyck, l'auteur de la comédie en trois actes Bossemans et Coppenolle en 1938[1], renommée pour ses expressions typiquement bruxelloises qui mettent en valeur la culture populaire de Bruxelles et la zwanze. Il dirige successivement le Théâtre des Capucines, (devenu plus tard Studio Arenberg), puis du Vaudeville et de l'Alhambra. Il compose des sketches, écrit des paroles de chansons comiques, des vaudevilles, des opérettes. Il est le premier auteur belge joué plus de mille fois consécutives à Paris avec « Les surprises d’une nuit de noces »[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1920, il suit des études secondaires à l'Institut Saint-Boniface Parnasse à Ixelles, époque à laquelle il rejoint la troupe scoute du collège et fait la rencontre d'Hergé avec lequel il se lie d'amitié[4].

Après ses études, il entre dans la vie théâtrale auprès de son père, gendre de Frantz Fonson, fondateur du Théâtre du Vaudeville[5],[6],[1].

Successivement directeur du Théâtre des Capucines[6], puis du Théâtre du Vaudeville[5],[6] et de l'Alhambra qui accueille des artistes internationaux comme Laurel et Hardy (1947), Joséphine Baker, Charles Trenet, Mistinguett, Alibert, Tino Rossi, Édith Piaf, Jeannette Mac Donald, Maurice Chevalier, André Dassary ou encore Yves Montand[2],[Note 1],[6],[7],[1],[8].

En dehors du théâtre, Paul Van Stalle organise aussi des combats de boxe, des tours de chant et des matinées enfantines. Passionné de sports hippiques, il possède également une écurie de 80 chevaux[9].

Il arrête sa carrière dans le domaine du spectacle en 1961[2].

Il meurt le 24 janvier 1995.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Paul Van Stalle et Joris d'Hanswyck collaborent ensemble à cinq vaudevilles : « Rien qu'une Nuit » en 1935, « L'Homme qui fut tué deux fois » en 1937, « Bossemans et Coppenolle » en 1938, « Le pensionnat Deschaussettes » en 1939 et « Cavalcade d’humour » en 1940[10].

Dans « Bossemans et Coppenolle » il résume l'histoire comme une parodie bruxelloise de Roméo et Juliette, les Capulet étant les Molenbeekois et les Montaigu, les Saint-Gillois[11].

Paul Van Stalle a écrit plus de vingt pièces, revues et opérettes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bossemans et Coppenolle de Paul Van Stalle et Joris d'Hanswyck. Texte original de 1938 avec les expressions typiquement bruxelloises qui ont, malheureusement, été supprimées ultérieurement. Présentation et commentaires par Georges Lebouc, grand spécialiste du 'brusseleer'. Éditions Racine, 2003, (ISBN 2-87386-333-1).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le théâtre de l'Alhambra est une ancienne salle de théâtre bruxelloise située 20, boulevard Jacqmain, inaugurée en 1874 et fermée en 1957. Démolie entre les années 1973 et 1974, elle fut à son époque, avec deux mille places, la plus grande salle de théâtre de Bruxelles.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Bossemans et Coppenolle de P Van Stalle et J d'Hanswyck : Le fou-rire du théâtre belge », sur Bruxellons !, (consulté le ).
  2. a b et c « Festival Bruxellons ! - Bossemans et Coppenolle », sur www.bruxellons.be (consulté le )
  3. « Paul van Stalle (1908-1995) », sur data.bnf.fr (consulté le )
  4. Philippe Goddin, Hergé : Lignes de vie, Bruxelles, Éditions Moulinsart, , 1003 p. (ISBN 9782874240973, présentation en ligne)
  5. a et b Lionel Renieu, Histoire des théâtres de Bruxelles depuis leur origine jusqu'à ce jour, vol. I, Paris, Duchartre & Van Buggenhoudt, , 1219 p. (OCLC 1937506, présentation en ligne), p. 476
  6. a b c et d (nl) « Brussels Volkstejoêter : Bossemans en Coppenolle » (Een woordje over Paul Van Stalle en Joris d’Hanswijck), de zandloper, Wemmel, vol. jaargang 3, no 1,‎ , p. 7 (ISSN 1384-7090, lire en ligne, consulté le )
  7. (en) A.J. Marriot, Laurel and Hardy : The European Tours, Herts, Marriot Publishing, , 130 p. (ISBN 9780952130871, présentation en ligne), chap. 8 (« The theatre of dreams »), p. 48
  8. « Laurel et Hardy, l'histoire de la rencontre d'un des plus grands duos du cinéma », sur RTBF (consulté le )
  9. « Bossemans et Coppenolle – TRG » (consulté le )
  10. « Bossemans et Coppenolle – TRG » (consulté le )
  11. « Le retour de la «zwanze» au Théâtre des Galeries », sur Le Soir (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]