Paul Théodore Auguste Bezanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Bezanson
Illustration.
Fonctions
Député au Reichstag
Maire de Metz
Élection Député au Reichstag
Législature 1877-1878-1881
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Sarrelouis (Moselle)
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Metz (District de Lorraine)
Nationalité Français / Allemand
Parti politique Elsaß-Lothringische Protestpartei
Profession Commerçant

Paul Bezanson (1804-1882), commerçant, fut maire de Metz et député protestataire au Reichstag allemand de 1877 à 1882.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du capitaine André Bezanson, Paul Théodore Auguste Bezanson naît à Sarrelibre le 26 nivose de l’an XII. Après de solides études, Paul Bezanson devient commerçant, voyageant beaucoup dans les provinces rhénanes. Il s’établit à Metz, où il ouvre une mercerie[1]. Paul Bezanson entre au conseil municipal de Metz dès 1860[1], ses qualités de gestionnaire y sont appréciées. Il devient par ailleurs juge suppléant, puis juge et enfin président du tribunal de commerce.

En 1871, après la première annexion allemande, il garde ses fonctions de conseiller municipal et succède au maire de Metz Philippe Félix Maréchal le [1]. Bien que devenu sujet de l'Empire allemand, il obtient la Légion d’honneur le [2]. Le , la Metzer-Zeitung annonce que « le vote du conseil municipal, pour continuer dans ses fonctions de maire M. Paul Bezanson, n’a pas été ratifié par l’empereur d’Allemagne »[1]. Le , Bezanson est révoqué pour être remplacé par le baron de Freyberg, qui prend aussitôt le titre de directeur de l'arrondissement de Metz-Ville.

Maîtrisant parfaitement l’allemand, Paul Bezanson est élu le sur la liste protestataire au Reichstag, pour la circonscription de Metz-Campagne[3]. Le , Paul Bezanson monte à la tribune du Reichstag, au nom de la" députation d’Alsace-Lorraine", pour faire entendre une protestation contre les événements de 1871. Il défendra à plusieurs reprises les intérêts de ses concitoyens, ce qui lui vaudra d’être réélu député de Metz au Reichstag le et le [1].

Paul Théodore Auguste Bezanson décèdera à Metz le .

Il est inhumé au Cimetière de l'Est à Metz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Nérée Quépart, Dictionnaire biographique de l’ancien département de la Moselle, Paris, Picard, 1887.
  2. Base Leonore, dossier LH/230/54.
  3. Georg Hirth, Hirth’s Parlaments-Almanach, Bd.: 12, Berlin, 1877, p. 7.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]