Paul Sigismond de Montmorency-Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul de
Montmorency-Luxembourg
Titre Duc de Châtillon
Arme Infanterie
Grade militaire Lieutenant général
Commandement Régiment du Nivernais
Régiment de Provence
Régiment de Piémont
Conflits Ligue d'Augsbourg
Succession d'Espagne
Faits d'armes Courtrai (1683)
Luxembourg (1684)
Fleurus (1690)
Namur (1692)
Steinkerque (1692)
Neerwinden (1693)
Biographie
Dynastie Maison de Montmorency
Naissance
Ligny-en-Barrois
Décès
Paris
Père François-Henri de Montmorency-Luxembourg
Mère Madeleine de Clermont-Tonnerre
Conjoint Marie-Anne de La Trémoille
Élisabeth Rouillé
Enfants Paul de Montmorency-Luxembourg

Blason de Paul deMontmorency-Luxembourg

Paul de Montmorency-Luxembourg, duc de Châtillon, né le à Ligny-en-Barrois et mort le à Paris est un militaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines familiales[modifier | modifier le code]

Paul Sigismond de Montmorency-Luxembourg est le troisième fils de François-Henri de Montmorency-Luxembourg et de Madeleine de Clermont-Tonnerre, duchesse de Piney.

Il est issu de la prestigieuse maison de Montmorency. Son père est maréchal de France. Paul de Montmorency-Luxembourg a trois frères et une sœur : Charles-Frédéric (1662-1726), militaire ; Pierre-Henri (1663-1700), abbé ; Christian (1675-1746), maréchal de France ; et Angélique (1666-1736), qui épouse Louis-Henri de Bourbon.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Enseigne au régiment du Roi en 1680, il sert au siège de Courtrai en 1683. Il commande une compagnie au siège de Luxembourg en 1684. Le , il est colonel du Régiment de Nivernais (1684-1753), puis du régiment de Provence en 1689, à la tête duquel il combat à la bataille de Fleurus en 1690, au siège de Mons en 1691, au siège de Namur en 1692 et à la bataille de Steinkerque, dont il apporte la nouvelle de la victoire au roi qui le crée brigadier le . Il reçoit un sérieuse blessure à la bataille de Neerwinden le et passe au régiment de Piémont au mois d'août suivant. Employé à l'armée des Flandres en 1695, il se trouve au bombardement de Bruxelles et au combat de Tongres.

Duc de Châtillon par cession de la duchesse de Mercklembourg-Schwerin, sa tante, il obtient en 1695 des lettres d'érection en duché de la terre de Châtillon en sa faveur et pour ses descendants mâles.

Il sert une dernière fois dans l'armée de la Meuse. Ses blessures l'empêchant de continuer de servir, il quitte l'armée en 1700. Il est nommé lieutenant-général du gouvernement de Bourgogne en 1722. Il meurt à Paris le à l'âge de 67 ans.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Le , il épouse Marie-Anne de La Trémoille (1676-1708), marquise de Royan et comtesse d'Olonne. De ce mariage sont nés :

Le , il épouse en secondes noces Élisabeth Rouillé (1694-1740), ils n'ont pas d'enfant.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Hugues CapetRobert II de FranceHenri Ier de FrancePhilippe Ier de FranceLouis VI de FranceRobert Ier de DreuxAlix de DreuxGertrude de Nesle-SoissonsBouchard V de MontmorencyMathieu III de MontmorencyMathieu IV de MontmorencyJean Ier de MontmorencyCharles Ier de MontmorencyJacques de MontmorencyJean II de MontmorencyLouis de Montmorency-FosseuxRolland de Montmorency-FosseuxClaude de Montmorency-FosseuxFrançois Ier de Montmorency-HallotLouis de Montmorency-BoutevilleFrançois de Montmorency-BoutevilleFrançois-Henri de Montmorency-BoutevillePaul de Montmorency-Luxembourg

Sources[modifier | modifier le code]