Paul Scholes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scholes.
Paul Scholes
Paul Scholes 2017.jpg
Scholes en 2017.
Biographie
Nom Paul Aaron Scholes
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Angleterre Anglais
Naissance (42 ans)
Lieu Salford (Angleterre)
Taille 1,71 m (5 7)
Période pro. 1994-2013
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Angleterre Salford City F.C. (en)
0000-1991 Drapeau : Angleterre Boundary Park (en)
1991-1994 Drapeau : Angleterre Manchester United
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1994-2011 Drapeau : Angleterre Manchester United 676 (150)
2012-2013 Drapeau : Angleterre Manchester United 042 00(5)
Total Drapeau : Angleterre Manchester United 718 (155)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1993 Drapeau : Angleterre Angleterre -18 ans 003 00(0)
1997-2004 Drapeau : Angleterre Angleterre 066 0(14)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 mai 2013

Paul Aaron Scholes, né le à Salford (Grand Manchester), est un footballeur international anglais évoluant comme milieu de terrain.

Scholes signe un contrat de stagiaire au club de Manchester United en 1991 et devient professionnel en 1993, avant de devenir un membre à part entière de l'équipe première lors de la saison 1994-95. Scholes a joué un rôle clé dans le triplé historique du club lors de la saison 1998-1999, et a remporté au cours de sa carrière onze Premier League, trois Coupes d’Angleterre et deux Ligues des Champions. Après avoir annoncé sa retraite de joueur le et avoir commencé sa carrière d’entraîneur au sein du club, il revient sur sa décision le pour jouer une saison supplémentaire, avant de prendre définitivement sa retraite en mai 2013.

Au niveau international, Scholes a été membre de l’équipe d’Angleterre entre 1997 et 2004, étant sélectionné à 66 reprises et participant aux Coupes du monde 1998 et 2002, ainsi qu’aux Championnat d’Europe 2000 et 2004.

Avec plus de 700 apparitions, il est le troisième joueur ayant le plus joué pour Manchester United, derrière Ryan Giggs et Bobby Charlton. Il est célèbre aussi pour être, depuis 2011, l'un des rares joueurs de champ à avoir remporté le championnat d'Angleterre lors de trois décennies différentes[1],[2]. Il aura gagné en tout 23 titres avec Manchester United dont deux ligues des Champions. Cité par ses pairs comme l’un des meilleurs milieux de terrain de sa génération, Scholes a été critiqué sur le plan disciplinaire, récoltant plus de 120 avertissements et étant expulsé à dix reprises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Enfant, Paul Scholes n'est pas supporter de Manchester United mais d'Oldham Athletic, modeste club de troisième division. En compagnie de Nicky Butt et des frères Gary et Phil Neville, Scholes grandit au club de Boundary Park (en) jusqu'en 1991[3].

À Manchester United (1991-2013)[modifier | modifier le code]

Arrivée et fin de formation (1991-1995)[modifier | modifier le code]

En 1992, Scholes remporte la FA Youth Cup avec l'équipe réserve mancunienne aux côtés de son ami David Beckham[3]. Paul Scholes signe son premier contrat professionnel à l'âge de 18 ans avec Manchester United en 1993 après avoir débuté en tant que stagiaire deux ans auparavant.

Il prend part à son premier match en équipe première le 21 septembre 1994 lors d'un match de League Cup face à Port Vale. Pour son premier match en championnat d'Angleterre, trois jours plus tard à Ipswich, Paul Scholes remplace Lee Sharpe après l'heure de jeu et marque seulement onze minutes après (défaite 3-2)[3]. C'est d'ailleurs lors de cette saison 94-95, qu'il deviendra titulaire assez régulièrement profitant de l'absence d'Eric Cantona et de la blessure de Mark Hugues.

Trophées dès le début (1995-2001)[modifier | modifier le code]

En 1995-1996, Scholes remporte son premier titre de champion aux côtés d'un Éric Cantona au crépuscule de sa carrière[3].

Lors de la Ligue des champions 1998-1999, en égalisant face à l'Inter Milan (1-1), il expédie son club en demi-finale. Au tour suivant, malgré la qualification devant la Juventus, Scholes ne peut participer à la finale à cause d'un carton jaune reçu contre les Italiens. Manchester domine le Bayern Munich (2-1) mais Paul loupe le sacre[3].

Période plus pauvre (2001-2006)[modifier | modifier le code]

Il se blesse à la tête lors de l'exercice 2005-2006 ce qui lui provoquera des problèmes de vision et qui le tiendra éloigné des terrains pendant presque un an. Il reviendra cependant en 2006 avec à la clé le but de l'année et un nouveau titre de champion.

Retour en grâce et première retraite (2006-2013)[modifier | modifier le code]

Il revient sur les terrains pour la saison 2006-2007, où en plus de mener son équipe à la victoire finale en championnat, il marque le but élu le plus beau de l'année et est élu troisième meilleur joueur de la saison. Le , il inscrit le seul but des matches aller-retour des demi-finales de la Ligue des champions face au FC Barcelone et qualifie Manchester United pour la finale.

Le , Paul Scholes annonce qu'il prend sa retraite sportive. Il reste néanmoins à Manchester United, son club de toujours, en intégrant l'équipe des entraîneurs[4].

Le , Paul Scholes revient sur sa décision et ré-intègre l'effectif des Red Devils avec effet immédiat[5],[6]. Initialement prévu jusqu'à la fin de la saison, ce retour est finalement prolongé puisque le , l'entraîneur Alex Ferguson annonce que Scholes fait également partie de l'effectif des Red Devils pour la saison 2012-2013[7].

Le , il annonce sa retraite via le site officiel de Manchester United[8]. Le 23 avril 2014, après le licenciement de l'entraîneur David Moyes et son remplacement par Ryan Giggs, il est nommé entraîneur-adjoint par intérim de l'équipe première.

Scholes en équipe nationale (1997-2004)[modifier | modifier le code]

En 1993, Paul Scholes remporte le championnat d'Europe dans la catégorie des moins de 18 ans.

Après son premier titre de champion d'Angleterre acquis en 1996, Paul Scholes est appelé en équipe en équipe d'Angleterre A par Glenn Hoddle qui lui offre sa première cape le 24 mai 1997 contre l'Afrique du Sud (2-1). Au delà du succès, Scholes est heureux de vivre son premier match international dans « son » stade d'Old Trafford[3].

Un an plus tard, Scholes profite du fait que Paul Gascoigne soit écarté de la sélection par Hoddle pour participer à la Coupe du monde 1998. Lors du match contre la Tunisie (2-0), le jeune milieu fait oublier Gascoigne en clôturant le score[3].

Le 27 mars 1999 à Wembley, Scholes inscrit un triplé contre la Pologne (3-1). Le 5 juin suivant contre la Suède (0-0), Scholes devient le premier anglais à se faire expulser de la pelouse du stade londonien. Le 13 novembre en match de barrage pour l'Euro 2000 face à l'Écosse, il marque un doublé (2-0) qui qualifie les Anglais[3].

Il dispute la Coupe du monde 2002, où l'équipe d'Angleterre ne se qualifiera pas en demi-finale après leur défaite face au brésil 2 à 1 ( Rivaldo, Ronaldinho et Owen buteurs).

Il annonce sa retraite internationale à l'issue de l'Euro 2004 après avoir été trop souvent écarté sur le côté gauche du terrain dans un système de jeu qui ne lui permet pas de montrer l'étendue de ses capacités aussi bien en tant que buteur que passeur.

Style de jeu : milieu polyvalent au fighting spirit[modifier | modifier le code]

Lors de la Coupe du monde 1998, le sélectionneur anglais Glenn Hoddle déclare : « Paul a du tempérament, il est doué et travaille dur. Même si son caractère plutôt inhibé ne fera jamais de lui une star, il peut devenir un très grand joueur ». Indiscutable jumeau de Roy Keane dans l’entre-jeu mancunien, Scholes impressionne par sa régularité. Seuls une hernie et de récurrents problèmes aux adducteurs le privent d'une constance incontestable en Europe au début des années 2000[3].

Capable d'évoluer à tous les postes du milieu de terrain voire comme attaquant, Scholes déclare en 2004 à son sujet : « Je prends du plaisir à évoluer n'importe où. Hormis en défense, j'ai joué partout, même devant, avec Manchester. J'ai toujours été à l'aise. Les schémas sur tableau noir, ce n'est pas mon truc. Car, le vrai bonheur, c'est jouer ». Sur sa vision du football, il concède lui-même « réussir un bon tacle est aussi important que de tirer au but. Ça plaît au public et dessine le contour du match »[3].

D'une timidité quasi-maladive dans le civil, Scholes se libère sur le rectangle vert où il avale les hectomètres, harangue ses coéquipiers ou encore houspille un adversaire au contact trop généreux. Généralement milieu défensif, il harcèle constamment les joueurs adverses et se démultiplie sur le terrain. Alex Ferguson dit de lui en 2004 : « Paul a l'intelligence d'un Cantona. C'est un merveilleux professionnel, qui pense et voit vite. Il est très fort mentalement et marque aussi des buts »[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Détails par saison[modifier | modifier le code]

Statistiques de Paul Scholes au 22 mai 2013
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Coupe Intercontinentale Coupe du monde des clubs Drapeau : Angleterre Angleterre Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
1994-1995 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 17 5 3 3 0 0 3 2 0 - - - C1 2 0 0 - - - - - - - - - - - - 25 7 3
1995-1996 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 26 10 5 2 1 0 1 2 0 - - - C3 2 1 0 - - - - - - - - - - - - 31 14 5
1996-1997 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 24 3 5 2 2 0 2 1 0 1 0 0 C1 4 0 0 - - - - - - - - - 3 1 0 36 7 5
1997-1998 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 31 8 9 2 0 0 1 0 0 1 0 0 C1 7 2 0 - - - - - - - - - 8 3 0 50 13 9
1998-1999 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 31 6 8 6 1 0 1 0 0 1 0 0 C1 12 4 0 - - - - - - - - - 6 3 0 57 14 8
1999-2000 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 31 9 6 - - - - - - 1 0 0 C1 11 3 2 1 0 0 1 0 0 - - - 10 3 2 55 15 10
2000-2001 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 32 6 5 - - - - - - 1 0 0 C1 12 6 1 - - - - - - - - - 8 3 2 53 15 8
2001-2002 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 35 8 8 2 0 1 - - - 1 0 0 C1 13 1 1 - - - - - - - - - 14 0 3 65 9 13
2002-2003 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 33 14 4 3 1 0 6 3 0 - - - C1 10 2 3 - - - - - - - - - 8 0 0 60 20 7
2003-2004 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 28 9 4 6 4 0 - - - 1 0 0 C1 5 1 0 - - - - - - - - - 9 1 3 49 15 7
2004-2005 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 33 9 4 6 3 3 2 0 0 1 0 0 C1 7 0 1 - - - - - - - - - - - - 49 12 8
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 20 2 2 - - - - - - - - - C1 7 1 0 - - - - - - - - - - - - 27 3 2
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 30 6 1 4 0 0 - - - - - - C1 11 1 3 - - - - - - - - - - - - 45 7 4
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 24 1 3 3 0 0 - - - - - - C1 7 1 1 - - - - - - - - - - - - 34 2 4
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 21 2 2 2 1 0 3 0 0 1 0 0 C1 6 0 0 1 0 0 - - - 1 0 0 - - - 35 3 2
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 28 3 3 - - - 2 1 0 - - - C1 7 3 1 - - - - - - - - - - - - 37 7 4
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 22 1 4 3 0 0 - - - - - - C1 7 0 1 - - - - - - - - - - - - 32 1 5
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 17 4 0 2 0 0 - - - - - - C3 2 0 0 - - - - - - - - - - - - 21 4 0
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 16 1 1 3 0 0 - - - - - - C1 3 0 0 - - - - - - - - - - - - 22 1 1
Total sur la carrière 499 107 77 49 13 4 21 9 0 11 0 0 - 134 26 14 2 0 0 1 0 0 1 0 0 66 14 10 784 169 105

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec l'Angleterre[modifier | modifier le code]

Avec Manchester United[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Les autres joueurs à avoir réussi cet exploit sont Alan Hansen en 1990, Tony Adams et Lee Dixon en 2002 et Ryan Giggs en 2011
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Nicolas Gettliffe & Alain Gadoffre, « Paul Scholes », Onze Mondial, no 182,‎ , p. 18 à 21 (ISSN 0995-6921)
  4. Paul Scholes prend sa retraite, francefootball.fr, 31 mai 2011.
  5. (en) Paul Scholes rejoins United, manutd.com, 8 janvier 2012.
  6. Scholes est de retour!
  7. Encore un an pour Scholes, francefootball.fr, 14 mai 2012.
  8. http://www.manutd.com/en/News-And-Features/Football-News/2013/May/paul-scholes-retires-from-football.aspx

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :