Paul Portier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Portier (homonymie).
Paul Portier
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Paul Jules PortierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Paul Jules Portier est un zoologiste et un biologiste marin français, né le à Bar-sur-Seine et mort le à Bourg-la-Reine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à Troyes où il obtient son baccalauréat en 1885. Il tente deux fois d’entrer à l’École forestière sans succès. Il entre alors dans l’administration et travaille au ministère des Finances (1888). Conseillé par le Professeur Henri de Lacaze-Duthiers (1821-1901) il reprend ses études et obtient, à la faculté des sciences de Paris, sa licence de sciences naturelles (1891). Il devient, en 1894, préparateur puis répétiteur à l’Institut agronomique (1897). Il obtient son doctorat de médecine fin 1897 avec une thèse intitulée Les oxydases dans la série animale, leur rôle physiologique. Il fait la connaissance du Prince de Monaco qui l'engage pour un voyage d'études au Spitzberg En 1901 au cours d'une expédition océanographique au Cap-Vert et aux Açores avec le professeur Charles Richet, ils découvrent dans leurs expériences la propriété: d'anaphylaxie qui vaudra à Charles Richet seul le Prix Nobel à cause de la modestie de Portier.

Il devient, en 1906, directeur adjoint à l’École pratique des hautes études et vers 1911, professeur à l’Institut océanographique que le Prince de Monaco vient de créer ou il se voit confier la chaire de physiologies des êtres marins. En 1911, il obtient un titre de docteur en sciences naturelles avec une thèse intitulée Recherches physiologiques sur les champignons entomophytes et remplace Louis Lapicque (1866-1952) comme maître de conférences à la faculté des sciences de Paris. La même année, il se marie avec Claudine Noirée, union dont naîtront trois filles. Volontaire en 1914, il dirige le laboratoire de bactériologie puis, en 1918, devient aide-major à Bar-sur-Aube.

Après la guerre, il est nommé professeur adjoint (1920), professeur sans chaire (1921), professeur de physiologie comparée (1923). En 1936, il est nommé professeur honoraire et prend sa retraite.

Portier est membre de diverses sociétés savantes comme l’Académie des sciences (France) en 1936, de l’Académie de médecine en 1929, de la Société de biologie, etc. Il travaille notamment sur les vitamines présentes dans les organismes marins. Il étudie, entre autres avec Charles Richet, le phénomène de l’anaphylaxie[1]. Il participe aux campagnes organisées par Albert Ier de Monaco (1848-1922).

Il meurt en 1962 à Bourg-la-Reine à son domicile du 34 ter de l'Avenue Victor Hugo où il demeura de nombreuses années.

Mycologie[modifier | modifier le code]

En 1916, il est co-auteur de quelques publications de mycologie[2], notamment sur Paecilomyces cossus (Portier & Sartory) A.H.S.Br. & G.Sm..

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • 1918 : Les Symbiotes, Masson (Paris) : xx + 315 p.
  • 1938 : Physiologie des animaux marins, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique (Paris) : 253 p.
  • 1949 : La Biologie des lépidoptères, Paul Lechevalier (Paris) : 643 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La découverte de l'anaphylaxie », sur www.biusante.parisdescartes.fr (consulté le 4 aout 2011)
  2. Ce qu'atteste cet éloge funéraire

Sources[modifier | modifier le code]

  • Christophe Charle et Eva Telkes (1989), Les Professeurs de la faculté des sciences de Paris. Dictionnaire biographique (1901-1939), Institut national de recherche pédagogique (Paris) et CNRS Éditions, coll. Histoire biographique de l’Enseignement, 270 p. (ISBN 2-222-04336-0)
  • M.R. Courrier, « Notice sur P. Portier » et « Hommage à P. Portier, enfant de Bar-sur-Seine », dans La Vie en Champagne, juin 1966
  • André Joly, Images de Bourg-la-Reine, éd. S.A.E.P., Ingersheim, 1975

Liens externes[modifier | modifier le code]

Portier est l’abréviation botanique standard de Paul Portier.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI