Paul Nogier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Nogier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine

Paul Nogier, né en 1908 à Lyon et mort en 1996 dans la même ville, est un médecin français homéopathe et acupuncteur, connu pour avoir développé l'auriculothérapie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Nogier est né à Lyon en 1908. Il est le fils de Thomas Nogier, professeur de physique médicale à la faculté de médecine de Lyon. Il étudie la physique pendant trois ans avant de s'intéresser à la médecine, l'homéopathie, l'acupuncture et les manipulations vertébrales.

Après la visite de quelques patients qui étaient passés chez un guérisseur, Paul Nogier, s'intéresse à la méthode de celui-ci, ce qui donnera naissance en 1951 à l'auriculothérapie. En 1956 il dessine sa première carte de localisation des points réflexes.

Pendant quinze ans, le docteur Nogier poursuit ses recherches. En 1966, il met formalise le RAC (Réflexe Auriculo Cardiaque), renommé ensuite VAS par le Professeur Pierre Magnin pour Vascular Autonomic Signal, parfois aussi nommé « pouls de Nogier ». À la suite du Symposium International d'auriculothérapie à Lyon en 2012, cette réponse vasculaire clinique est désormais dénommée « Signe de Nogier ».

C'est la naissance de ce qui sera appelé Auriculomédecine[1][réf. insuffisante], terme inapproprié selon certains.

Paul Nogier crée en 1965 le Groupe Lyonnais d'Études Médicales (GLEM).

Les résultats de ses travaux[Lesquels ?] sont aujourd'hui[Quand ?] enseignés et utilisés en Europe, aux États-Unis et en Chine où est née l’acupuncture.

En mai 1996, il décède à Lyon.

Notes et références[modifier | modifier le code]